Cet article date de plus de sept ans.

Le Costa Rica poursuit son rêve brésilien en écartant la Grèce (1-1, 5-3 tab)

Il a fallu attendre le huitième tir aux buts pour connaître le futur adversaire des Pays-Bas. Malgré un carton rouge et des Grecs combatifs, les Costaricains se qualifient pour la première fois de leur histoire en quarts de finale.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Qualification historique des joueurs costaricains pour les quarts de finale du Mondial © Maxppp)

Après s'être extirpé du groupe de la mort en phase de poules en terminant à la première place, le Costa Rica a encore une fois réussi à sauver sa peau dans ce Mondial brésilien. Les Ticos ont toutefois été beaucoup moins convaincants lors de ce huitième face à la Grèce que face à l'Italie et l'Angleterre.

Malgré quelques contres notables, les joueurs costaricains n'ont jamais vraiment réussi à animer cette partie sans saveur. Les Grec non plus d'ailleurs, sauf peut-être sur cette volée de Salpingidis à la 37e.

Mais les Ticos ont quand même pu compter sur une défense bien en place et un gardien exemplaire. Keylor Navas a multiplié les parades pendant le match avant de sortir le tir au but de Gekas, prélude à la qualification.

Avant les tirs aux buts, les Costaricains avaient pourtant fait le plus dur à la 52e minute : Bolanos donne un ballon en retrait pour Ruiz à l'entrée de la surface. La frappe molle et à ras de terre trompe un gardien grec totalement absent.

Après l'expulsion de Duarte à la 66e, on aurait pu s'attendre à une nette domination des Grecs. Mais les joueurs hellènes n'ont jamais pu se montrer assez dangereux pour Navas… sauf lors de la première minute des arrêts de jeu quand Sokratis reprend une balle repoussée par le gardien costaricain pour provoquer une prolongation.

Au bout de 30 minutes épuisantes pour les 22 joueurs, les Costaricains ont montré qu'ils avaient envie de continuer leur incroyable parcours lors de la séance de tirs aux buts. Aucun des Ticos n'a tremblé face à Karnezis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.