Cet article date de plus de neuf ans.

La Belgique doit confirmer, le Portugal se rattraper

La Belgique est opposée à la Russie au Maracana en début de journée tandis qu'à minuit, le Portugal va tenter d'effacer la lourde défaite du premier match en affrontant les Etats-Unis. Entre-temps, la Corée du Sud sera opposée à l'Algérie.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (Raul Mereiles et ses coéquipiers portugais vont tenter de laver leur honneur après la défaite 4-0 face à l'Allemagne  © MAXPPP)

Belgique-Russie (Groupe H) 18h au stade Maracana de Rio

La Belgique, invaincue lors de ses sept derniers matchs de groupe en Coupe du Monde, affronte la Russie dimanche. Offensivement, les Diables Rouges pourront compter sur Romelu Lukaku, tandis que les Russes s'appuieront  sur leur impressionnante série. Les hommes de Fabio Capello sont invaincus depuis onze matchs, toutes compétitions confondues.

L'atout belge : le banc. Face à l'Algérie, les deux buts marqués par les Diables Rouges l'ont été par deux joueurs issus du banc, Marouane Fellaini et Dries Mertens. Une preuve des capacités de cette équipe.

L'atout russe : Fabio Capello. Le sélectionneur italien de la Russie a créé une équipe solide au gros mental. Seul hic, la défense qui pose parfois problèmes, elle est compensée par une belle attaque.

Corée du Sud – Algérie  (Groupe H) 21h à Porto Alegre

L'Algérie n'a pas démérité lors de son match face au favori du groupe, la Belgique.  Des belges qui s'étaient difficilement imposés 2-1 après avoir longtemps été menés au score. L'équipe emmenée par Vahid Halilhodzic a un bon coup à jouer face à des Coréens du Sud guère convaincants qui n'ont pu qu'arracher le nul face à la Russie (1-1).

L'atout sud-coréen : Son Heung-min. L'attaquant sud-coréen s'est montré particulièrement à son avantage lors du premier match des "Guerriers Taeguk". Rapide sur son côté gauche, il peut poser des problèmes à la défense algérienne.

L'atout algérien : Rais M'Bohli. Excellent face à la Belgique, le gardien des "Fennecs" est impérial dans ses buts. Lors du match contre la Belgique il a arrêté 18 des 21 tirs cadrés des coéquipiers de Eden Hazard.

Etats-Unis – Portugal (Groupe G) Minuit à Manaus

Après la claque infligée par les Allemands lors du premier match (4-0), les Portugais vont tenter de rebondir s'ils veulent espérer se qualifier. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo – qui n'est pas sûr de jouer – vont devoir s'employer face à des Américains sans complexe qui avaient créé la surprise en battant le Ghana 2-1. Les Portugais seront privés de Pepe, expulsé lors du premier match et de Coentrao, blessé, qui est déjà rentré se faire soigner.

L'atout américain : Clint Dempsey. Elu homme du match face au Ghana, l'attaquant américain a marqué le but le plus rapide de cette Coupe du Monde, une minute à peine après le coup de sifflet de l'arbitre. Les défenseurs portugais devront se méfier de l'attaquant de Seattle.

L'atout portugais : la hargne. Le Portugal a été sérieusement touché après sa défaite face à l'Allemagne. Ils vont devoir puiser dans leurs ressources pour ne pas subir le même sort que l'Espagne qui a enchaîné deux défaites de suite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.