Jean-François Vilotte succédera à Florence Hardouin au poste de directeur général de la Fédération française de football

En poste depuis 2013, Florence Hardouin a été licenciée pour faute grave en janvier dernier.
Article rédigé par Xavier Monferran
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Jean-François Vilotte, à Paris, le 24 septembre 2012. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Jean-François Vilotte succédera à Florence Hardouin au poste de directeur général de la Fédération française de football (FFF), a appris jeudi 20 avril la direction des sports de Radio France, auprès d'une source interne à la FFF, confirmant une information de RMC. Jean-François Vilotte, 65 ans, est l'ancien directeur général de la Fédération française de tennis (FFT) et de Roland Garros. Avocat au barreau de Paris, il est également arbitre au Tribunal arbitral du sport (TAS).

En poste depuis 2013, Florence Hardouin a été mise à pied à titre conservatoire pour faute grave le 11 janvier dernier, à l'issue d'un comité exécutif fédéral ayant acté par ailleurs la mise en retrait du président Noël Le Graët. Elle a été ensuite licenciée.

Florence Hardouin, ancienne escrimeuse, a longtemps formé avec Noël Le Graët un tandem uni. Cependant, leur "proximité opérationnelle initiale s'est transformée en relation toxique", selon la synthèse du rapport d'audit sur la FFF diligenté par le ministère des Sports.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.