"Je dois tout faire pour éviter de me faire virer en cours de saison" : Antoine Kombouaré en mission au FC Nantes

À quelques heures d'une réception de l'OM pour le compte de la 26e journée de Ligue 1, le nouvel entraîneur du FC Nantes a évoqué pour franceinfo les défis qui l'attendent et sa relation particulière avec l'équipe des Canaris.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré lors du match contre Angers (Maine-et-Loire) le 14 février 2021 (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

"Je dois tout faire pour être le quatrième et dernier entraîneur de la saison pour éviter de me faire virer comme ça en cours de saison", a déclaré sur franceinfo l’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré, qui affronte l’Olympique de Marseille ce samedi à 17 heures.

"Je sais que c’est un environnement difficile, hostile, avec aujourd'hui des supporters qui sont en guerre avec le club et avec le président Kita. Mais il faut qu'on fasse abstraction de tout ça. Il faut qu'on reste concentré et qu’on fasse en sorte d'obtenir le maintien."

"Si ça me faisait peur, je ne serais pas venu. Je suis venu parce que je connais bien le club. Je connais donc l’environnement."

Antoine Kombouaré

à franceinfo

Le nouvel entraîneur du FC Nantes, qui a remporté son premier match sur le banc des Canaris contre Angers (3-1) le dimanche 14 février, a également évoqué le fonctionnement de son président Waldemar Kita, qui a utilisé 18 entraîneurs depuis son arrivée en 2007 : "C’est impressionnant. J'ai dit quand je suis arrivé qu’ici que c’était le championnat du monde des présidents qui évincent les entraîneurs. Quand Waldimar Kita m’a appelé, je ne pensais pas que Raymond Domenech serait remplacé. Au départ, je pense que c'est pour parler de tout et de rien. Le principal, c'est de savoir où je mets les pieds. De savoir avec qui je vais travailler. Et puis surtout, il faut que je fasse en sorte qu'avec mon groupe, on puisse obtenir l'objectif du club qui est le maintien en fin de saison."

"C'est Nantes qui a fait ce que je suis aujourd'hui"

Antoine Kombouaré a enfin évoqué sa relation au club nantais : "Je ne peux pas oublier que je suis arrivé de Nouvelle-Calédonie à Nantes. C’est le FC Nantes qui m'a permis de devenir footballeur professionnel et puis surtout, m'a permis aussi de devenir aujourd'hui un entraîneur avec de l'expérience. Un entraîneur qui est revenu dans son club de cœur et c’est un immense plaisir pour moi. Maintenant, il faut assumer cette responsabilité et surtout assumer le fait qu'en fin de saison, on soit maintenu en Ligue 1."

A écouter : l'interview d'Antoine Kombouaré par Jacques Vendroux
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.