Cet article date de plus de cinq ans.

Heurts entre supporters bastiais et forces de l'ordre

Quelques heures avant la finale de la Coupe de la ligue entre Bastia et le PSG, environ 200 supporters bastiais ont pris à partie les forces de l'ordre à Châtelet à Paris. Une quinzaine de policiers sont blessés. Il n'y a pas eu d'interpellation.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les supporters bastiais étaient apparemment très éméchés)

Des heurts entre supporters bastiais et forces de l'ordre à Paris cet samedi après-midi. Alors que leur équipe affronte le PSG en finale de la Coupe de la ligue à 21h au stade de France, environ 200 Bastiais s'en sont pris à des policiers au Forum des Halles, à Paris. "Ils ont consommé énormément d'alcool ", selon Stanislas Gaudon du syndicat de police Alliance, "des rixes auraient visiblement éclaté entre eux et quand ils ont vu le dispositif des forces de l'ordre de l'ordre, ils sont allés s'en prendre gratuitement à nos collègues ".

Une quinzaine de membres des forces de l'ordre a été blessée, dont "douze à la tête " selon Stanislas Gaudon qui parle de "jets de projectiles " et de "deux vitrines brisées ". Les supporters avaient sur eux, selon lui, "des bombes agricoles et des mortiers artisanaux qui ont jeté ". Il n'y a pas eu d'interpellation. La police a répliqué en lançant des gaz lacrymogènes, tellement qu'on "ne distinguait même plus la place du Châtelet ". Selon d'autres sources citées par l'AFP, il n'y a eu aucun blessé.

Dans un tweet, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a estimé : "La violence n’a pas sa place dans le sport. Tout mon soutien aux forces de l’ordre & aux commerçants suite aux incidents survenus aux Halles ".

Les supporters bastiais avaient "consommé énormément d'alcool" (Stanislas Gaudon du syndicat de police Alliance)
--'--
--'--
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.