Cet article date de plus de sept ans.

Franck Ribéry forfait pour la Coupe du Monde

L'attaquant de l'équipe de France Franck Ribéry a déclaré forfait pour la Coupe du Monde. Il est blessé au dos depuis plusieurs semaines. Dans la journée Clément Grenier a également jeté l'éponge. Morgan Schneiderlin et Remy Cabella ont été appelé en renfort.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (Franck Ribéry a déclaré forfait pour la Coupe du Monde © Maxppp)

Jusqu'au bout ils y ont cru… Mais il n'y a pas eu de miracle. Ce vendredi, Franck Ribéry a annoncé son forfait pour la Coupe du Monde. Blessé au dos, l'attaquant du Bayern de Munich n'a pas réussi à se soigner. L'annonce a été faite quelques heures seulement après celle du forfait de Clément Grenier.

L'absence de l'attaquant, qui souffre d'une lombalgie depuis plusieurs semaines, est un coup sévère porté aux ambitions des Bleus. "Il est dans l'incapacité de pouvoir s'entraîner dans un délai de plusieurs semaines et encore moins de pouvoir être apte à jouer ", a dit Didier Deschamps lors d'une conférence de presse.

Un forfait inéluctable

La décision de ne pas enmmener Ribéry au Brésil a été prise ce vendredi matin. Lors de son point presse exceptionnel, Didier Deschamps n'était pas attendu face aux journalistes, le sélectionneur a détaillé les raisons de ce choix : "On a récupéré Ribéry en début de stage avec des soucis, on a effectué des examens médicaux qui étaient plutôt satisfaisants. La première semaine, il s'est consacré à des soins et à des exercices spécifiques. Nous avons eu des signes plutôt positifs d'amélioration. Il a continué ce travail même pendant les deux jours de repos. On a augmenté l'intensité du travail et ce matin lors de la dernière séance, avant même de pouvoir effectuer un entraînement collectif, au travers d'exercices de course et une intensité plus élevée, il a dû stopper net sur un mouvement avec une forte douleur. " Et Didier Deschamps de préciser :

 "Nous avons effectué des examens qui malheureusement confirment une aggravation de la situation et une incapacité à s'entraîner et à jouer ."

Ribéry indispensable ?

Franck Ribéry comptait 81 sélections avec les Bleus et son bilan comptable montre son importance dans le dispositif tricolore. Il a ainsi marqué 16 buts, six sous l'ère Deschamps. Il y a six mois, il était en lice pour le Ballon d'or en raison de ses exploits avec le Bayern Munich. Il avait, avant le début de la compétition, annoncé que quoiqu'il arrive, ce serait son dernier Mondial. 

Son absence sera un sérieux handicap car elle prive le sélectionneur de l'un de ses rares joueurs de dimension internationale, capable de faire peur à l'adversaire par sa seule présence sur la feuille de match.

"Je quitte mes coéquipiers le coeur gros "

En fin d'après-midi, Franck Ribéry s'est expliqué sur le site de la Fédération française. "C'est la mort dans l'âme que je suis contraint de quitter l'Équipe de France ", explique le joueur. Franck Ribéry qui se définit désormais comme "le premier supporter " des Bleus détaille :

"Je quitte mes coéquipiers le coeur gros, mais je sais qu'ils vont faire le maximum pour le maillot bleu et pour aller le plus loin possible dans la compétition ."

Une décision qui tranche avec les précédents

L'annonce du forfait de Franck Ribéry, avant même le départ pour le Brésil, tranche avec les précédents en Bleus. En 2002, l'équipe de France avait vécu au rythme du feuilleton Zidane qui, blessé au genou, n'avait pas pu défendre les chances françaises. Son état de santé avait surtout vampirisé l'attention des médias.

En 2008, le sélectionneur emmènera Patrick Viera blessé à l'Euro. Celui ci ne disputera pas une minute de match. Et surtout, sa blessure entraînera l'apparition de dissensions dans l'équipe entre le joueur et l'encadrement. Le milieu défensif évoquant notamment "des incohérences" sur sa blessure et les soins prodigués.

Deux joueurs appelés

Rémy Cabella et Morgan Schneiderlin, qui figuraient sur la liste des réservistes, ont été appelés en renfort. Reste que leur participation au Mondial est conditionnée au feu vert de la Fifa. La Fédération internationale de football doit donner son accord pour que ces deux joueurs soient intégrés au groupe de ceux qui partent.

Rémy Cabella ne compte qu'une seule sélection avec les Bleus, Morgan Schneiderlin aucune. Les deux vont arriver ce vendredi soir à Clairefontaine.

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.