Football : le Stade Rennais lance sa section féminine

Une phase de détection des jeunes talents sera organisée le 9 juin. Les filles qui seront retenues participeront à une nouvelle journée test le 23 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une bannière géante du logo du club de football du Stade Rennais et sa mascotte au Roazhon Park Stadium de Rennes, le 14 février 2021. (LOIC VENANCE / AFP)

Un peu plus de football féminin en France. Le Stade Rennais rejoint les 16 autres clubs de Ligue 1 et lance une section féminine pour les 5-7 ans à compter de la saison prochaine. Seuls Nîmes, Angers et Caen n'ont pas encore franchi le pas.

Dans un communiqué, le club breton affirme, mercredi 19 mai, que "trente jeunes filles porteront le maillot du SRFC pendant la saison 2021/2022" sous deux conditions : "être âgées entre 5 et 7 ans et ne pas avoir de licence auparavant dans un club de la région".

De nouvelles catégories d'âge "dans les années à venir"

Le Stade Rennais affirme que l'objectif est d'atteindre, avec l'équipe première "une des plus hautes divisions du championnat de France d'ici cinq ans", a appris l'AFP mercredi.

"Depuis 120 ans, le club se mobilise pour promouvoir le football et ses valeurs en Bretagne et à travers la France. C'est avec fierté qu'il franchit un cap supplémentaire en offrant aux jeunes filles de la région l'opportunité de pratiquer le sport qu'elles aiment dans les meilleures conditions", a déclaré le président du club Nicolas Holveck, cité dans le communiqué.

La Piverdière, le centre d'entraînement du club, accueillera ses jeunes pousses les mardis et samedis sous la houlette de deux éducatrices. Une phase de détection des jeunes talents sera organisée le 9 juin. Les filles qui seront retenues participeront à une nouvelle journée test le 23 juin. De nouvelles catégories d'âge seront créées "dans les années à venir" pour atteindre l'objectif fixé au niveau seniors.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.