Cet article date de plus de huit ans.

Football : le Barça et le Standard de Liège en Ligue 1, un scénario improbable

Ces deux clubs ont émis l'idée d'intégrer le championnat français. Mais pour cela, ils auraient besoin d'une dérogation qui n'est que rarement accordée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les supporters du Standard de Liège fêtent le titre de champion de Belgique, le 20 avril 2008.  (BELGA / AFP)

Le Barça et le Standard de Liège en Ligue 1 française ? Le maire de Barcelone avait lancé l'hypothèse d'un rattachement à la L1 fin novembre, avant les élections régionales remportées par les indépendantistes catalans. Objectif : se séparer de l'Espagne, y compris sur le plan sportif, même si depuis l'idée n'a pas vraiment rebondi. 

Mais désormais, l'appel du rattachement vient de Belgique. Le président du Standard de Liège menace, mercredi 26 décembre, de claquer la porte de la Jupiler League, le championnat national, pour aller jouer en Ligue 1 hexagonale si un super championnat belgo-néerlandais ne voit pas le jour. Selon lui, la survie de son club, qui passe par des droits télé substantiels, est en jeu. "Si ce projet n’aboutit pas, le Standard demandera à adhérer à la Ligue 1 française, explique le président du club, Roland Duchâtelet, dans le journal belge L'Avenir. C’est réglementairement possible, si les Français sont d’accord..."

En Ligue 1, l'AS Monaco est une exception

Sauf qu'on ne rejoint pas un championnat national facilement si l'on ne fait pas partie du pays en question. Il existe bien le cas de Monaco, présent dans le championnat de France depuis l'après-guerre, mais un accord spécial lie le club de la principauté à la L1. Un club situé hors des frontières françaises, comme le Barça ou le Standard, devrait demander une dérogation à la Fifa et à l'UEFA, les instances mondiales et européennes du football.

Le cas de Monaco n'est pas isolé : une équipe andorrane et un club de Saint-Marin évoluent dans les championnats espagnols et italiens. Mais contrairement à Monaco, ils hantent les profondeurs du championnat et n'ont jamais représenté ce pays en Coupe d'Europe.

Evoluer au plus haut niveau à l'étranger et représenter son pays en Coupe d'Europe, c'est possible. Le club de la capitale du Liechtenstein, le FC Vaduz, évolue en D2 suisse. Mais il dispute (et gagne presque chaque année) la Coupe du Liechtenstein, ce qui lui permet d'avoir son rond de serviette en Coupe d'Europe. Mais il y a une logique à la présence de ce club dans le championnat suisse : le FC Vaduz compte dans son effectif une majorité de joueurs suisses.

Des équipes galloises dans le championnat anglais

Autre cas particulier : le Royaume-Uni. Le pays est divisé en quatre championnats, Angleterre, pays de Galles, Ecosse, Irlande du Nord. Or, certains clubs gallois, comme le FC Swansea, disputent le championnat anglais et la Coupe d'Angleterre. Le club de Cardiff, qui évolue lui aussi dans le championnat anglais, est parvenu en finale en 2008 et, en cas de victoire, aurait représenté l'Angleterre en Ligue Europa, note la BBC (lien en anglais). Dommage collatéral : la présence des meilleurs clubs en Premier League anglaise phagocyte les compétitions galloises, qui se disputent devant des tribunes vides et ont des audiences télé proches de zéro.

Certains clubs n'ont pas d'autre choix que de s'exiler dans un championnat étranger :  l'équipe de foot de Wellington, en Nouvelle-Zélande, joue dans le championnat australien... parce qu'il n'existe pas de compétition de football digne de ce nom au pays des All-Blacks. Des petits clubs espagnols dans les Pyrénées, ou italiens dans les Alpes, évoluent respectivement en France et en Suisse parce que c'est plus pratique géographiquement. Dans le cas du club de Campionese, il fait partie du championnat suisse car il est situé dans l'enclave italienne de Campione d'Italia.  


Agrandir le plan

Reste la dérogation politique : Derry City, club de la ville de Londonderry, évolue dans le championnat d'Irlande, alors que la ville est située en Irlande du Nord, une province du Royaume-Uni. Et ce en raison du poids de l'histoire. Dans les années 1970, il était devenu très difficile à ce club catholique de faire face à des adversaires protestants, que ce soit dans les tribunes ou sur le terrain. Finalement, Derry City a été exfiltré au sud dans les années 1980 et demeure l'un des seuls clubs au monde à avoir remporté le titre dans deux championnats différents. 

Moralité : ce n'est pas demain qu'on verra le Standard de Liège en Ligue 1 française. D'après le directeur des activités sportives de la Ligue de football professionnel, interrogé par la RTBF, le club s'était déjà renseigné il y a "six ou sept ans" pour rejoindre la Ligue 1. Mais n'a formulé à l'heure actuelle aucune demande officielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.