Football : Gareth Southgate, un battant officiellement intronisé sélectionneur de l'Angleterre

Sélectionneur par intérim depuis fin septembre, Gareth Southgate a été officiellement confirmé mercredi au poste d'entraîneur de l'équipe nationale d'Angleterre. Son mental de gagnant est particulièrement apprécié.

Gareth Southgate lors d\'un entraînement de l\'équipe de football d\'Angleterre, le 8 novembre 2016
Gareth Southgate lors d'un entraînement de l'équipe de football d'Angleterre, le 8 novembre 2016 (PAUL ELLIS / AFP)

Il avait pris le relais après le départ fin septembre de Sam Allardyce. Depuis mercredi 30 novembre, Gareth Southgate est officiellement le nouvel entraîneur de l’équipe nationale d’Angleterre. À 46 ans, l'ancien défenseur international a été nommé sélectionneur pour quatre ans, après avoir officié par intérim pendant quatre matches.

Sa mission : rapporter enfin un trophée à l'Angleterre

Connu pour son calme et sa modestie, Gareth Southgate est un bon tacticien. Ses principales qualités aux yeux de la Fédération de football anglaise ? Sa ténacité et un mental de gagnant.

Gareth Southgate ne renonce jamais. Après 18 ans de carrière en tant que défenseur et capitaine au sein des clubs de Crystal Palace, d'Aston Villa et de Middlesbrough, cet Anglais n’a pas oublié ses racines, son parcours et ses efforts pour montrer qu’il était capable de briller. À 14 ans, il reçoit une lettre impersonnelle et cinglante de son centre de formation de Southampton : "Vous êtes renvoyé, parce que vous êtes trop petit". Il se battra contre vents et marées pour finalement débuter en deuxième division avec Crystal Palace en 1989.

Je sais ce que le succès exigeGareth Southgatesélectionneur de l'équipe d'Angleterre

Lors de l'intérim de Gareth Southgate au poste de sélectionneur, l'équipe d'Angleterre s'est imposée à deux reprises, face à Malte (2-0) et à l'Écosse (3-0), lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Elle a obtenu le match nul contre la Slovénie (0-0) et plus récemment contre l'Espagne en amical (2-2). "Je pense que le potientiel est énorme", a commenté le nouveau sélectionneur dans un communiqué de la Fédération anglaise. Un potentiel qu’il va falloir développer avant d’espérer redorer le blason de l'équipe aux Trois Lions.... qui n’a plus rien gagné depuis cinquante ans et la Coupe du monde 1966.