Cet article date de plus de six ans.

Fifa : les sponsors historiques réclament plus de transparence

Le vaste coup de filet opéré mercredi à la Fifa n'a pas tardé à faire réagir les sponsors historiques de l'instance internationale du football. Inquiets pour leur image, certains menacent de s'en aller, d'autres ont décidé de collaborer avec la justice.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Coca-Cola, partenaire historique de la Fifa, a appelé mercredi l'instance à plus de transparence © MaxPPP)

"Cette longue controverse a terni la mission et les idéaux de la Coupe du monde de la Fifa et nous avons de manière répétée exprimé nos inquiétudes au sujet de ces graves accusations " a écrit mercredi Coca-Cola, l'un des plus anciens sponsors de la Fifa, dans un communiqué. Leur première collaboration remonte à 1974. Partenaire depuis plus de 60 ans de la Fifa, Adidas a également appelé l'instance à plus de transparence et à régler cette crise. 

Les sponsors inquiets

Le coup de filet de la justice américaine éclabousse indirectement l'image de ces sponspors historiques. Le brasseur Anheuser-Busch InBev, propriétaire de la marque Budweiser, et le géant de la restauration rapide McDonald's, tous deux sponsors de la Coupe du monde, ont dit mercredi être en contact avec la Fifa et surveiller l'évolution de la situation. 

Pour l'heure, aucun n'a déclaré clairement son intention de se retirer, mais l'affaire pourrait connaître d'autres rebondissements dans les prochaines semaines si on en croit les déclarations de la nouvelle ministre de la justice américaine Loretta Lynch. Elle a elle-même supervisé ce dossier en tant que procureure de New-York. 

Rupture peu probable

Pour les experts, ces partenaires sont dans une situation inconfortable car, s'ils craignent les retombées d'un tel scandale sur leur image de marque, s'associer avec un événement planétaire tel que la Coupe du monde est lucratif sur le long terme. Rob Prazmark, président de 21 Sports & Entertainment Marketing Group, juge peu probable qu'ils rompent brusquement leurs relations avec la Fifa. "Ces sponsors mettent beaucoup d'argent pour être associés à la Coupe du monde", dit-il. "Ils vont leur donner un peu de temps pour remettre les choses en ordre. "

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.