Cet article date de plus de cinq ans.

Le FC Barcelone, le Real Madrid et cinq autres clubs espagnols

Le Real Madrid, le FC Barcelone et cinq autres clubs de football espagnols vont devoir rembourser des "aides publiques illégales" perçues en Espagne, qui ont violé la législation européenne en leur conférant un "avantage injuste", a tranché lundi la Commission européenne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'enceinte du Real Madrid, le Santiago Bernabeu (CESAR MANSO / AFP)

A l'issue de trois enquêtes, l'exécutif européen "a conclu que les mesures d'aide publique attribuées à sept clubs professionnels leur ont donné un avantage injuste sur les autres clubs". Outre le Real Madrid et le Barça, la décision de Bruxelles concerne aussi l'Athletic Bilbao, Osasuna Pampelune, Valence CF, Hercules Alicante et Elche. L'Espagne "doit récupérer les aides publiques illégales auprès des sept clubs", a indiqué la Commission européenne.

"Le fait d'utiliser l'argent des contribuables pour financer des clubs de football professionnels peut générer une concurrence déloyale", a souligné la commissaire européenne Margrethe Vestager, en charge des questions de concurrence. Le football professionnel "est une activité commerciale qui brasse des sommes considérables et, à ce titre, l'octroi de deniers publics doit répondre à des règles de concurrence équitables, ce qui n'est pas le cas des subventions ayant fait l'objet de nos enquêtes", a-t-elle ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers FC Barcelone

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.