Cet article date de plus de neuf ans.

Face à Bastia, le PSG garde le rythme

Le leader du championnat s'est imposé sur sa pelouse 3 buts à 1 et dispose désormais de 6 points d'avance sur Lyon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Zlatan Ibrahimovic face à Bastia, le 8 février 2013 au Parc-des-Princes. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le PSG ne faiblit pas. Longtemps sans inspiration, le Paris SG s'en est remis au talent de Ménez et Ibrahimovic pour disposer de Bastia (3-1) en ouverture de la 24e journée de championnat vendredi 8 février. Une victoire qui permet au leader du championnat de prendre ses distances avec Lyon et Marseille, préparant au mieux son 8e de finale aller de C1 à Valence mardi.

En l'absence au coup d'envoi du géant suédois qu'Ancelotti avait confiné au banc pour la première fois depuis son arrivée dans le championnat de France, Ménez a dû endosser les habits du sauveur peu avant l'heure de jeu. L'attaquant parisien a eu les jambes pour feinter la défense bastiaise et Landreau (1-0, 56e) d'un tir puissant au sol de l'extérieur de la surface. Ensuite, l'entrée en jeu à la 65e de Zlatan a redynamisé le collectif parisien dès ses premières touches de balle. C'est sur un décalage du Suédois que Lucas s'est fait découper, à l'extrême limite de la surface. Et bien entendu, le meilleur buteur du championnat ne s'est pas fait prier pour inscrire sur penalty, son 21e but en 21 matches (2-0, 71e). Sa présence physique a permis à Lavezzi de tuer tout suspense (3-1, 89e). A noter également, le but encaissé par Sirigu en fin de match (2-1, 83e) grâce à un magistral coup franc de Khazri de 30 mètres et qui a mis un terme à l'invincibilité du portier italien (949 minutes).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.