Cet article date de plus de sept ans.

Euro 2016 : le tee-shirt mi-suisse, mi-albanais de la mère de Granit et Taulant Xhaka

Pour Elmaze Xhaka, impossible de trancher. Dans l'histoire de l'Euro, jamais deux frères ne s'étaient affrontés.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Taulant et Granit Xhanka, lors de la rencontre entre l'Albanie et la Suisse, samedi 11 juin 2016 à Lens, lors de l'Euro. (DENIS CHARLET / AFP)

Un drapeau à moitié albanais, à moitié suisse. Une femme portait un étrange tee-shirt noir, samedi 11 juin à Lens (Pas-de-Calais), dans les gradins du stade Bollaert. Mais pour Elmaze Xhaka, quoi de plus naturel. Ses fils Granit et Taulant étaient tous deux sur la pelouse, respectivement sous le maillot suisse et albanais. Un cas de figure exceptionnel. Jusqu'ici, jamais deux frères ne s'étaient affrontés dans un match de l'Euro.

"Etre opposés à l'Euro, c'est la dernière chose que nous voulions", confiait récemment Granit à l'agence allemande SID. Avant d'écrire un petit mot très ému, sur son profil Facebook. "Même si nous sommes adversaires pendant 90 minutes, nous serons unis comme seuls des frères savent le faire." Taulant, lui, avait promis de ne pas tacler son frère"trop violemment". Finalement, c'est la Suisse qui s'est imposée (1-0).

Nés à Bâle après la guerre en ex-Yougoslavie

Les deux joueurs sont nés à Bâle (Suisse), où leurs parents kosovars avaient posé leurs valises, après avoir fui l'Albanie et la guerre en ex-Yougoslavie. Le plus doué, Granit, a choisi de représenter la Suisse. Taulant, l'aîné, a préféré porter les couleurs du pays de ses parents.

Formés tout deux au FC Bâle, Taulant et Granit, qui ont fréquenté les sélections jeunes pour la Suisse, ont vu ensuite leurs destins se séparer. Si le premier joue encore dans sa ville d'adoption, Granit a rejoint le club allemand du Borussia Mönchengladbach en 2012. La saison prochaine, il évoluera avec Arsenal, après avoir transféré pour 40 millions, ce qui fait de lui le joueur suisse le plus cher de l'histoire.

Les équipes suisses et albanaises fortement liées

La Nati est composée de nombreux joueurs d'origine albanaise et kosovare, tels Xhaka, mais aussi Xherdan Shaqiri (Stoke City) ou Valon Behrami (Watford). Ce qui a relancé certaines interrogations, quand la Fifa a admis la fédération du Kosovo, qui pourra donc disputer les qualifications du Mondial 2018. Granit Xhaka a laissé entendre qu'il pourrait rejoindre cette sélection, avant de se raviser et d'assurer qu'il continuera à jouer pour la Suisse.

L'histoire de ces deux frères symbolise l'éclatement de l'ancienne république socialiste, mais aussi le multiculturalisme de l'équipe suisse. Parmi les 23 Albanais, neuf joueurs auraient d'ailleurs pu jouer pour la Suisse, et six membre de la sélections suisse pourraient jouer pour l'Albanie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.