L'Euro 2016 a rapporté 1,22 milliard d'euros à la France, annonce le ministère des Sports

Le pays avait dépensé officiellement moins de 200 millions d'euros d'argent public pour l'organisation de la compétition.

Des supporters français regardent la finale de l\'Euro 2016 entre la France et le Portugal, le 10 juillet 2016 à Bordeaux.
Des supporters français regardent la finale de l'Euro 2016 entre la France et le Portugal, le 10 juillet 2016 à Bordeaux. (NICOLAS TUCAT / AFP)

L'Euro 2016, un évènement très lucratif. La compétition, qui a coûté officiellement moins de 200 millions d'euros d'argent public à la France, a rapporté 1,22 milliard au pays, selon une étude conjointement menée par l'organisme Keneo et le Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), et révélée, mardi 10 janvier, par le ministère des Sports.

24 millions d'euros engagés pour la sécurité

Dans le détail, 60 millions d'euros d'argent public avaient été investis dans la construction et la rénovation des 11 stades du tournoi entre 2011 et 2016. L'Etat avait également engagé 24 millions d'euros pour assurer la sécurité de la voie publique et en particulier des fanzones en juin et juillet, soit le double de la somme initialement envisagée, en raison de la recrudescence du risque terroriste. Le reste des dépenses avait été assumé par des fonds privés et par l'UEFA, l'Union européenne de football, organisatrice du tournoi.

En regard de ces investissements publics, parfois sujets à polémique, l'Euro aurait donc généré 1 221,8 millions d'euros de retombées économiques. Soit un impact financier de 625,8 millions d'euros pour le tourisme et de 596 millions pour le volet organisation.