Cet article date de plus de sept ans.

Euro 2016 : comment Dimitri Payet est devenu la nouvelle coqueluche des Bleus

Le milieu offensif de West Ham est le nouveau héros des Bleus. Auteur d'une prestation parfaite face à la Roumanie, il a en plus marqué le but décisif dans les dernières minutes de jeu.

Article rédigé par Julie Rasplus
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le Français Dimitri Payet lors du match France-Roumanie, le 10 juin 2016 au Stade de France. (MARTIN MEISSNER / AP / SIPA)

Il est sorti en larmes, sous l'ovation du public du Stade de France. Dimitri Payet ne pouvait pas mieux commencer l'Euro. Le joueur a offert, vendredi 10 juin, la victoire aux Bleus sur une frappe somptueuse, dans les dernières minutes du match d'ouverture contre la Roumanie (2-1). 

"C'était beaucoup de stress et de pression. S'il y a un an, on m'avait dit que ça se passerait comme ça, je n'y aurais pas cru", a commenté le milieu offensif, modeste, après avoir déclenché l'hystérie des supporters. Il n'y croit peut-être pas, mais Dimitri Payet a séduit tout le monde. Francetv info fait le tour des hommages qui lui sont rendus, samedi 12 juin, après cette première rencontre. 

Les louanges des supporters

Dans notre live ou sur les réseaux sociaux, bon nombre de Français ont savouré le but décisif du Réunionnais de 29 ans, qui a plongé les supporters français dans une incroyable joie, à la toute dernière minute de la rencontre. "L'homme du match, c'est clairement Dimitri Payet. Un héros !" s'exclame ainsi de nos lecteurs. Sur Twitter, le joueur s'est évidemment attiré une pluie d'éloges.

Les éloges de la presse et de ses pairs

Samedi, le "sauveur" des Bleus fait la une de dizaines de journaux, saluant sa prestation. Celui qui a été sacré homme du match, vendredi, est qualifié de véritable héros par les journalistes. Midi Libre, La Montagne et bien évidemment L'Equipe célèbrent le coup de pied victorieux du joueur de West Ham. Les images de lui exultant font le tour des kiosques. 

  (L'EQUIPE)

  (MIDI LIBRE)

  (LA MONTAGNE)

Sur Twitter, des journalistes se repassent en boucle le but de la victoire, à l'instar du rédacteur en chef du site de RMC Sports. 

L'ancien international de foot Gary Lineker en reste lui aussi bouche bée. "Bien joué, monsieur Payet", a-t-il tweeté peu après l'exploit du Français. 

Et la prestation du joueur a également suscité le respect de Karim Benzema, non-sélectionné dans l'équipe de France. 

La fierté du coach et de ses coéquipiers

Dimitri Payet fait surtout la joie de son équipe, à commencer par le sélectionneur des Bleus. En conférence de presse, Didier Deschamps a salué la prestation de sa jeune recrue :

Techniquement, il est capable de faire des choses extraordinaires, que ce soit du pied gauche ou du pied droit. Il est dans la continuité de ce qu'il a fait avec son club et avec nous en sélection. Je vais le mettre dans de la glace pour qu'il ne lui arrive rien et qu'on l’ait comme ça à chaque match.

Didier Deschamps

aux journalistes

Ses coéquipiers ont aussi salué sa magnifique action, dont le gardien Hugo Lloris. Lors du débriefing d'après-match, le capitaine des Bleus a souligné "l'importance" de Payet "au sein de l'équipe". "Ça montre également qu'il se sent à l’aise. Il prend le jeu à son compte. Quand il faut donner le ballon, il le fait. Quand il faut frapper, il prend ses responsabilités. C’est bien pour la suite du tournoi", a ainsi commenté le capitaine des Bleus. 

Mais pour Patrice Evra, interrogé par Eurosport.fr, il faut garder la tête froide et ne pas mettre trop de pression sur le joueur : "C'est le vrai Dimitri qu'on a vu aujourd'hui, celui qu'on aime. (...) Mais je vous en supplie, ne vous enflammez pas sur lui."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.