Cet article date de plus d'un an.

Procès de Benjamin Mendy : une des huit accusations de viol abandonnée

Le juge Stephen Everett l'a annoncé, mardi, faute de preuves suffisantes.

Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Benjamin Mendy devant la Crown Court de Chester, en Angleterre, le 10 août 2022. (LINDSEY PARNABY / AFP)

Plus d'un mois après son ouverture, le procès de Benjamin Mendy se poursuit. Mardi 13 septembre, l'une des huit accusations de viol visant le champion du monde de football a été abandonnée faute de preuves suffisantes apportées par le parquet, a annoncé le juge Stephen Everett.

Son co-accusé, Louis Saha Matturie (sans lien avec l'ancien international français Louis Saha) a également été déclaré non coupable de deux viols et d'une agression sexuelle sur la même femme. Les faits évoqués se sont déroulés en juillet et août 2021.

Mendy toujours accusé de sept viols

Au retour de la pause déjeuner du tribunal, mardi, le procureur Timothy Cray a annoncé à la cour qu'il renonçait à obtenir une condamnation pour les faits concernant la victime numéro sept, qui avait été interrogée dans la matinée. Le juge Stephen Everett a alors ordonné au jury de consigner le verdict de non coupable pour les chefs d'accusations concernés.

Âgé de 28 ans, le défenseur français, suspendu depuis un an par Manchester City, est jugé depuis début août à Chester, dans le nord de l'Angleterre. Il reste accusé de sept viols, d'une tentative de viol et d'une agression sexuelle contre sept femmes. Louis Saha Matturie reste, lui, accusé de six viols et trois agressions sexuelles. Les deux hommes nient toutes les accusations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.