Insultes contre l'équipe de France de football : "SOS Racisme et Sportitude ont aussi déposé plainte", annonce Hermann Ebongué, président de Sportitude

La Fédération française de football avait annoncé porter plainte après des insultes racistes visant des joueurs de l'équipe de France après leur défaite face à l'Argentine, en finale de la Coupe du monde au Qatar.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'équipe de France de football, au Qatar le 14 décembre 2022. (ODD ANDERSEN / AFP)

"SOS Racisme et Sportitude ont aussi déposé plainte cet après-midi", annonce mardi 20 décembre sur franceinfo, Hermann Ebongué, président de Sportitude et secrétaire général de SOS Racisme, après l'annonce de la Fédération Française de Football (FFF). La FFF va porter plainte et condamne les messages racistes et haineux contre les joueurs de l'équipe de France sur les réseaux sociaux après la finale perdue de la Coupe du monde.

franceinfo : Comment réagissez vous face à ces insultes contre l'équipe de France ?

Hermann Ebongué : SOS Racisme et Sportitude ont aussi déposé plainte cet après-midi. Nous pensons que le racisme, les discriminations, l'antisémitisme, l'homophobie, n'ont pas leur place dans cet univers magique, comme nous l'avons vu encore hier soir quand les Bleus sont revenus.

Êtes-vous rassuré de voir la Fédération Française de Football porter plainte ?

Nous sommes soulagés. Nous n'allons pas la féliciter parce que nous pensons que c'est plutôt logique. On s'était ému d'entendre les propos du président de la FFF qui, à l'époque, niait l'existence du racisme dans le football en expliquant clairement que quand un Noir marque, tout le stade se lève et donc il n'y avait pas de racisme dans le football.

Quelles responsabilités portent les réseaux sociaux ?

La modération est presque inexistante sur les réseaux sociaux. Ces affaires font appel à la responsabilité des fournisseurs d'accès comme Twitter, qui se déresponsabilise de cette question. Twitter France est soumis à une législation américaine qui permet de ne pas donner l'identité des auteurs de propos comme ceux-là. Mais on a l'impression que finalement ça arrange Twitter parce que ça permet d'avoir une interactivité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.