Euro 2021 : l'équipe de France est "en ordre de marche", mais attention à ne pas être "aspirés par nos qualités d'attaquants", prévient Bixente Lizarazu

Le consultant football de franceinfo craint que les Bleus soient "moins bons en défense". L'équipe de France affrontera l'Allemagne mardi, pour son premier match de l'Euro 2021. La compétition débute ce vendredi avec l'affiche Tuquie-Italie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Karim Benzema et Presnel Kimpembe lors d'un entraînement de l'équipe de France pour préparer l'Euro 2021 de football. (JEAN CATUFFE / JEAN CATUFFE)

L'Euro 2021 de football débute ce vendredi 11 juin à Rome avec le match Italie-Turquie. Les Bleus joueront leur premier match mardi à Munich face à l'Allemagne. Si l'équipe de France "est une des grandes favorites", il y a "beaucoup de concurrents" susceptibles de lui contester le titre, estime Bixente Lizarazu, le consultant football franceinfo.

Si "l'armada offensive" des Bleus est "très bien", Bixente Lizarazu prévient du "danger" de se faire "aspirer" par les qualités des attaquants et d'être "moins bons en défense".


franceinfo : Comment sentez-vous cet Euro ?

Bixente Lizarazu : On a perdu une année. On ne fait pas un Euro dans des conditions classiques. Il va y avoir des jauges à 25%, 50%, et en Hongrie à 100%. Cela va être mieux que ces derniers mois où il n'y avait plus personnes dans les stades. Par rapport à l'ambiance, cela va être beaucoup plus agréable. Il y a une excitation, aussi par ce que l'équipe de France a une très belle équipe et qu'elle peut gagner l'Euro. Mais on sait aussi qu'il y a des adversaires de grande qualité, je pense au Portugal et à la Belgique qui sont deux équipes très fortes.

Quelle impression vous ont fait les Bleus pendant leur préparation? Est-ce qu'il y a de la matière ?

Oui, il y a de la matière. Après, les matchs de préparation ne donnent pas le vrai tempo de la compétition. Il y a le retour de Karim Benzema. Donc sur le plan de l'armada offensive, on est très bien. Mais le petit danger, c'est que nous soyons soit un petit peu trop aspirés par nos qualités d'attaquants et que nous soyons moins bons en défense. Il faut faire attention à ça. Mais pour l'instant, rien à signaler. Nous sommes en ordre de marche.

Comment renouveler l'exploit qui est le vôtre, champion du monde et champion d'Europe dans la foulée ?

Il n'y a pas de secret. Mais c'est très difficile. Quand on est champion du monde, on est chassé par toutes les autres équipes. Donc il peut y avoir l'effet de surprise, comme la Coupe du monde en 2018. Mais là, il n'y a plus l'effet de surprise. L'équipe de France est championne du monde. Il y a de très bons joueurs, des joueurs qui font rêver comme MBappé, comme Griezmann, comme Benzema. Et donc tout le monde veut "taper" l'équipe de France. Ça, c'est normal. C'est le sport de haut niveau. On veut "taper" le champion. Il y a cette remise en question qui est importante. Et puis aussi le fait que les adversaires vont se préparer à 200% contre l'équipe de France.

Est-ce que le risque est d'arriver un peu trop confiant ? Est-ce qu'on peut être son propre ennemi avant son premier match ?

Oui, bien sûr. L'équipe de France a plutôt annoncé la couleur avec de l'ambition en disant qu'ils étaient là pour gagner. Ça peut se comprendre. Mais ce n'était pas forcément utile de l'annoncer avant la compétition. Tu es champion du monde, tu sais que tu as des supers joueurs. Je trouve que ce n'était pas obligatoire d'annoncer la couleur comme ça. C'est se mettre encore plus de pression. On verra s'ils résistent à ça. Mais ce qui est certain, c'est qu'il y a des adversaires qui peuvent contester l'équipe de France. Il y a le Portugal, qui a une très bonne équipe avec plein de jeunes joueurs de talent. Il y a la Belgique qui s'est fait taper par l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du monde, qui pourra avoir une envie de revanche. Il y a l'Angleterre aussi qui a plein de très jeunes joueurs et qui peut prétendre (au titre) parce que les demi-finales et la finale se passent en Angleterre. Il y a l'Italie, qui est dans une forme de renaissance, qui peut créer la surprise. Il y a beaucoup de concurrents. L'équipe de France, certes, est une des grandes favorites. Mais il y a d'autres équipes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.