Satisfait par les jeunes, Didier Deschamps retient "beaucoup de maîtrise" après la victoire des Bleus contre l'Autriche

L'équipe de France s'est imposée, jeudi, contre l'Autriche au Stade de France avec deux nouvelles têtes dans son onze de départ.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Didier Deschamps sur le banc de l'équipe de France contre l'Autriche, le 22 septembre 2022. (FRANCK FIFE / AFP)

Didier Deschamps dormira sans doute mieux cette nuit. Après un mois de juin raté, et une fin d'été polluée par les affaires, les Bleus se sont repris contre l'Autriche, jeudi 22 septembre. Grâce à sa victoire acquise sur le score de 2-0, l'équipe de France dépasse son adversaire du soir et se replace dans son groupe de Ligue des Nations.

Forcément, le sélectionneur était heureux après la rencontre. "Je suis très satisfait par le contenu. On a eu énormément d'occasions et beaucoup de maîtrise, a expliqué Didier Deschamps au micro de M6 au coup de sifflet final. On a eu peu de temps pour préparer ce match mais il y a beaucoup de points positifs. Il y avait les intentions et tout le monde a fait les efforts, même quand on n'avait pas le ballon".

La bonne impression des nouveaux

Parmi les satisfactions, le coach français a noté les prestations des deux néophytes en bleu, les Monégasques Benoît Badiashile et Youssouf Fofana : "Ils ont la qualité technique, pas l'expérience. Mais il faut leur en donner. Ils sont bien encadrés par les autres joueurs. C'est une belle performance de l'équipe de France".

Interrogé sur sa relation avec Fofana, son ex-coéquipier sur le Rocher, le milieu Aurélien Tchouameni a souligné leur bonne entente sur le terrain. "Ça s'est très bien passé avec Youssouf. Vous avez pu voir la complémentarité qu'on a, a laché celui qui joue désormais au Real Madrid. Ça faisait quelques semaines qu'on n'avait pas joué ensemble mais il n'y a rien qui change. Je suis content pour lui".

L'international aux 13 sélections a également évoqué le contexte difficile autour de l'équipe de France marqué par les révélations sur la FFF et l'affaire Pogba : "Les conditions ne sont pas optimales avec tout ce qui se passe en ce moment mais le plus important, c'est le terrain". Les Bleus devront finir le travail contre le Danemark, dimanche, pour assurer son maintien dans l'élite de la Ligue des Nations. Un adversaire qu'ils retrouveront le 26 novembre pour leur deuxième de la Coupe du monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Didier Deschamps

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.