Cet article date de plus de sept ans.

Didier Deschamps ne fait pas une croix sur Franck Ribéry

Le sélectionneur de l'équipe de France de football a donné une interview à "L'Equipe", publiée vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, lors de la Coupe du monde au Brésil, le 4 juillet 2014. (ANDREAS GEBERT / DPA / AFP)

Didier Deschamps n'a pas l'air de croire à une retraite définitive de Franck Ribéry. Le sélectionneur de l'équipe de France de football a pris "acte" de la décision de Franck Ribéry, dans un entretien au quotidien sportif L'Equipe, vendredi 22 août. Ribéry a annoncé le 13 août qu'il renonçait à l'équipe de France, mettant fin à sa carrière internationale à l'âge de 31 ans.

"C'est un choix. C'est son choix, assène Didier Deschamps. Il a fait une annonce, j'en prends acte. Après, dans deux ans..." Puis de rappeler : "Certains et non des moindres avaient annoncé leur retraite internationale et sont revenus. Zizou en a parlé." Pour le sélectionneur, "Franck est dans l'instantané. S'il a pris cette décision, c'est qu'il sent qu'il a besoin d'autre chose. Mais peut-être que demain ou après-demain ça changera. Ou que ça ne changera pas."

Si ça change, Deschamps est clair. Même si l'attaquant du Bayern Munich "reste un joueur de très haut niveau", pour un éventuel retour, cela dépendra "de lui. Beaucoup de lui." "Ce sera important pour moi de tenir compte de son état d'esprit. Est-ce bien pour lui de l'appeler ? Pour le groupe ? Je peux être radical quand je dois l'être", prévient le sélectionneur qui, "pour le moment", se demande "pourquoi prendre quelqu'un qui estime que c'est mieux de ne pas venir ?"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.