Derrière le "manger de banane" de Dani Alves, un coup de pub de Neymar ?

Le Brésilien Neymar, qui a lancé sur les réseaux sociaux le slogan "Nous sommes tous des singes", préparait une campagne de communication depuis plusieurs jours.

La photo du Brésilien Neymar, postée sur Instagram après le geste de Dani Alves.
La photo du Brésilien Neymar, postée sur Instagram après le geste de Dani Alves. (NEYMARJR / INSTAGRAM)

"Nous sommes tous des singes." Après le "manger de banane", dimanche, du Brésilien de Barcelone Dani Alves, ce slogan a envahi les réseaux sociaux, sous l'impulsion de son compatriote Neymar, qui avait posté sur Instagram une photo de lui avec une banane et de son fils avec une peluche en forme de banane. Le hashtag #somostodosmacacos ("Nous sommes tous des singes") et la photo ont été abondamment repris sur les réseaux sociaux, y compris par la présidente du Brésil, Dilma Rousseff.

Or la presse brésilienne révèle, mardi 29 avril, que cette campagne était le fruit de l'agence de communication de Neymar, qui travaillait dessus depuis quelques jours. "L'idée était de faire quelque chose de léger, et même d'amusant, affirme Guga Ketzer, vice-président de l'agence. Nous attendions le meilleur moment pour le divulguer, et ça a été après ce qui s'est passé ce dimanche avec Daniel".

Dani Alves jure avoir agi "spontanément"

Le père de Neymar avait alerté cette agence, basée à Sao Paulo, après que son fils a été victime d'insultes racistes le 12 avril à Grenade dans un match du Championnat d'Espagne, raconte-t-il.

De son côté, Dani Alves jure que sa réaction était spontanée, mais il a reconnu qu'il était au courant des préparatifs autour de Neymar et de sa campagne de communication. "On avait déjà parlé d'une campagne que l'entourage de 'Ney' voulait faire sur ce sujet, puisque ça lui était déjà arrivé. Mais ma réaction est venue spontanément. On m'a jeté une banane, elle est tombée devant moi, je l'ai prise et l'ai mangée, sans penser aux conséquences, mais simplement à combattre une action négative par une action positive, dit-il. L'action n'a rien à voir avec la publicité."