Cet article date de plus de neuf ans.

David Beckham au PSG : pas qu'une opération sportive...

Pas la peine de se voiler la face : en faisant venir au PSG l'un des joueurs les plus célèbres du monde, son propriétaire, le Qatar, espère non seulement redynamiser les résultats du club, mais aussi en tirer quelques bénéfices...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Il est plus qu'un joueur de football, c'est une marque, une pop-star" , disait de lui, en septembre, Leonardo, le directeur sportif du PSG. De fait, Beckham est une star planétaire - notamment en Asie. Et c'est bien évidemment ce qui a intéressé QSI, le fonds du Qatar propriétaire du PSG.

On le sait, le Qatar s'est lancé dans une très dépensière politique de transferts. Pour le PSG, il a déjà dépensé - avant Beckham - plus de 85 millions d'euros pour s'offrir, outre le crack argentin Pastore, de grands espoirs français (Gameiro, Ménez, Matuidi) et l'Urugayen Lugano.

Ne manquait plus que Beckham. Qui n'est pas qu'un (très) bon joueur, mais aussi - et surtout ? - une icône. Un people, marié à l'ex-Spice girls Victoria, devenue styliste. Une figure du show-biz adulée en Asie, ce qui ouvrirait de nouvelles perspectives marketing dans cet endroit de la planète.

D'ailleurs, outre son salaire de 800.000 euros mensuels, David Beckham toucherait, selon le journal Le Parisien, un intéressement sur les ventes de produits dérivés, qui pourrait atteindre 17 millions d'euros sur les 18 mois de son engagement.

 


Beckham, c'est une marque, mais aussi un très bon footballeur,
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.