Foot féminin : augmentation des dotations, création d'une ligue professionnelle, ajout de playoffs... La FFF promet une révolution

Au terme du Comex organisé ce jeudi, la Fédération a annoncé une métamorphose prochaine pour le foot professionnel chez les femmes.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Philippe Diallo, président par intérim de la Fédération française de football, au siège de la FFF, le 30 mars 2023. (FRANCK FIFE / AFP)

Le football féminin français arrive à un tournant. A l'issue d'un comité exécutif, la Fédération française de football a annoncé, par la voix de son président par intérim Philippe Diallo, jeudi 13 avril, qu'elle allait augmenter "de 20 à 25%" ses dotations pour le football féminin, soit "quatre à cinq millions d'euros supplémentaires".

La FFF a pris la décision d'effectuer "un effort inédit", dixit Philippe Diallo, afin de se rapprocher de l'objectif de "professionnalisation" du foot féminin en France. Un objectif qui a aujourd'hui une date, le 1er juillet 2024 (sous réserve du vote de l'assemblée fédérale), et une forme, celle d'une ligue professionnelle propre aux féminines. Une nouveauté qu'a commentée Jean-Michel Aulas, "On a été à la pointe, on s'est fait probablement rattraper. Il est important qu'on maintienne la compétitivité, d'où cette structuration de la Ligue professionnelle féminine interne à la Fédération, pas indépendante, et qui intègrera D1 et D2".

Création de play-offs en fin de saison

Par la voix de Jean-Michel Aulas, ont aussi été annoncés des playoffs, pour déterminer le champion de D1. Cette mesure, qui sera effective dès la saison prochaine, et qui déterminera aussi les trois équipes qualifiées en Ligue des champions, comprendra des demi-finales, le 12 mai 2024, puis une finale, le 19 mai. Une petite finale sera jouée la veille, le 18 mai. Cette réforme va de paire avec la restructuration du championnat féminin, avec une deuxième division resserrée à une poule de 12 clubs, et la création d'une troisième division.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.