Football : "Le travail en Europe a été fait, j'ai tout gagné", assure Cristiano Ronaldo lors de sa présentation à Al-Nassr

La star portugaise a effectué sa première conférence de presse sous ses nouvelles couleurs mardi, expliquant notamment avoir privilégié l'offre du club saoudien à d'autres en Europe, aux Etats-Unis ou en Australie.
Article rédigé par franceinfo: sport, Loris Belin
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
La star portugaise Cristiano Ronaldo, lors de sa présentation avec le club saoudien d'Al-Nassr, le 3 janvier 2023. (AFP)

Cristiano Ronaldo voulait "un nouveau défi". L'attaquant portugais a été présenté, mardi 3 janvier, par sa nouvelle formation, le club d'Al-Nassr, en Arabie saoudite, quelques jours après sa retentissante signature. Libre après un retour manqué à Manchester United entre 2021 et décembre 2022, le quintuple Ballon d'or a justifié cette nouvelle destination plutôt exotique, lui qui n'avait jusque-là évolué que parmi les plus grands clubs européens. Et "CR7" refuse catégoriquement d'entendre parler d'une pré-retraite dorée en Asie, clamant vouloir faire tomber les records dans le football asiatique.

Dans un simulacre de conférence de presse, aucun journaliste n'ayant posé de question, Cristiano Ronaldo a estimé avoir fait le tour de la question de sa carrière sur le Vieux Continent, en dépit de son récent échec à Manchester ou des frustrations en Ligue des champions durant son passage à la Juventus. "Le travail en Europe a été fait, j'ai tout gagné, a-t-il expliqué. J'ai joué pour les plus grands clubs. C'est un nouveau défi pour moi ici en Asie."

Le meilleur buteur de l'histoire en sélection nationale a affirmé avoir repoussé des offres venant de clubs de son pays natal, mais aussi du Brésil, des Etats-Unis, ou encore d'Australie. "Mais j'avais donné ma parole à Al-Nassr", s'est-il justifié. Signataire d'un contrat annoncé comme l'un des plus gros de l'histoire du sport, Cristiano Ronaldo ne s'est pas départi de son habituelle confiance.

"Ce contrat est unique et je suis un joueur unique aussi, pour moi c'est simplement normal."

Cristiano Ronaldo

durant sa présentation à Al-Nassr

A bientôt 38 ans (le 5 février), l'attaquant s'estime dans un rôle plus grand encore que celui d'un simple joueur de football. "C'est une grande opportunité de changer les mentalités de la génération future sur l'Arabie saoudite, d’aider au développement de beaucoup de choses, dont le football féminin. Je veux donner une vision différente du pays et de son football, la perspective du public. Ce n'est pas la fin de ma carrière ici. Pour être honnête, je ne me préoccupe pas du tout de ce que les gens pensent."

Celui qui évoluera désormais sous les ordres du Français Rudi Garcia – qui s'est dit surpris de l'audience présente, "d'habitude ils ne sont que trois ou quatre après les matchs" a-t-il souri – s'estime "très heureux" d'avoir rejoint l'Arabie saoudite, vantant les mérites de sa ligue "très compétitive" ou de son équipe nationale, "la seule qui a battu l'Argentine durant la Coupe du monde", a-t-il rappelé. Non sans gaffer et confondre à une reprise l'Arabie saoudite et l'Afrique du Sud lors de cette présentation. Il pourrait vite mieux situer sa nouvelle maison, puisque le prochain match d'Al-Nassr aura lieu jeudi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Cristiano Ronaldo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.