Le Mondial des clubs se tiendra en février 2022 aux Emirats arabes unis

La prochaine Coupe du monde des clubs de football, initialement prévue au Japon en décembre, se tiendra du 3 au 12 février 2022 aux Emirats arabes unis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les Émirats arabes unis vont accueillir la prochaine Coupe du monde des clubs. (AFP)

Alors que la relocalisation était actée depuis le mois d'octobre, la Fifa a annoncé, lundi 29 novembre, que la Coupe du monde des clubs, initialement prévue au Japon, se tiendrait aux Emirats arabes unis, du 3 au 12 février 2022. Sept clubs, y participeront, soit un représentant du pays hôte et les champions de chaque confédération.

Parmi les clubs engagés figurent Chelsea, vainqueur de la Ligue des champions, le club brésilien de Palmeiras, qui vient de s'adjuger une deuxième Copa Libertadores consécutive, les Mexicains de Monterrey et le club égyptien d'Al-Ahly. Les Saoudiens d'Al Hilal complètent le plateau, aux côtés de leurs voisins émiratis d'Al Jazira et de la formation néo-zélandaise d'Auckland.

Le Qatar avait accueilli en début d'année la précédente édition, remportée par le Bayern Munich. La compétition était censée se tenir en décembre 2020 et avait été reportée de deux mois en raison de la pandémie de coronavirus.

Un tournoi de qualification au Mondial 2022 pour la zone Océanie

La Fifa a par ailleurs annoncé la tenue du 14 au 30 mars 2022 d'un tournoi de qualification pour le Mondial 2022 pour la zone Océanie, qui réunira huit équipes au Qatar et attribuera un ticket pour un match de barrages en juin 2022.

Ce barrage sur un match entre le représentant océanien et une équipe ayant terminé 4e des qualifications de la zone CONCACAF, ainsi que celui prévu entre l'équipe classée 5e des éliminatoires d'Amérique du Sud et une nation de la zone Asie, devraient également se tenir au Qatar les 13 et 14 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du Monde des Clubs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.