Le stade Océane du Havre est prêt à accueillir la Coupe du monde féminine de football

L'enceinte de Ligue 2 a fait l'objet de quelques travaux, mais la pelouse et les vestiaires n'ont presque pas été changés.

Le stade Océane du Havre, prêt pour la Coupe du monde.
Le stade Océane du Havre, prêt pour la Coupe du monde. (CÉCILIA ARBONA / RADIO FRANCE)

Le coup d'envoi de la Coupe du monde de football féminin sera donné vendredi 7 juin, avec le premier match au Parc des Princes, à Paris, entre la France et la Corée du Sud. Puis le lendemain, les villes de Reims, Rennes et Le Havre accueilleront à leur tour des rencontres. Pour l'occasion, le stade Océane du Havre, enceinte de Ligue 2, a complètement changé de dimension.

Après la traversée du Pont de Tancarville, le stade Océane apparaît au visiteur du Havre tel un coquillage géant et luisant, ce qui colle au slogan de la Fifa : "Le moment de briller". Totalement bleu, il a aussi le code couleur idéal.

Yann Ledru, le directeurdu site Fifa du Havre.
Yann Ledru, le directeurdu site Fifa du Havre. (CÉCILIA ARBONA / RADIO FRANCE)

"Nous avons installé des grandes bâches monumentales, des habillages sur les baies vitrées", détaille le directeur du site, Yann Ledru. "La vidéosurveillance et les éclairages ont été changés, tous les projecteurs led que vous voyez sont nouveaux."

Quant à la pelouse, c'est "la même d'habitude, sur laquelle nos experts sont venus conseiller les jardiniers du stade", précise-t-il. "Et pour la conception du vestiaire, on n'a pas touché à grand chose. On n'a pas eu besoin de rajouter des toilettes supplémentaires pour ces dames."

Une affluence exceptionnelle attendue

La capacité habituelle du stade est de 25 000 sièges, "mais on la descend à 24 000 parce qu'on fait des installations temporaires qui peuvent obstruer la vue de certains sièges", précise Yann Ledru.

L'ancienne présidente historique du club des supporters du Havre, Olivia Detivelle, est impatiente que les matches démarrent. "Bien sûr, c'est super joli ! C'est un grand stade pour une équipe de Ligue 2 et on a un peu de mal à le remplir. Il y a une moyenne de 6 500 à 7 000 spectateurs cette saison donc c'est un cadeau, une super locomotive."

Elle salue également "un coup de projecteur sur le sport féminin en général en France. On commence à voir les commerçants qui se mettent aux couleurs, avec des drapeaux partout et des petits fanions aux couleurs des pays", se réjouit-elle.

Sur toute la durée de la compétition, sept matches de la Coupe du monde sont programmés au stade Océane.