Mondial 2019 : Megan Rapinoe dénonce un "manque de respect" de la Fifa avec trois finales organisées le même jour

La finale de la Coupe du monde féminine a lieu dimanche, comme celles de la Copa America et de la Gold Cup, deux compétitions masculines.

La capitaine de l\'équipe des Etats-Unis, Megan Rapinoe, à Lyon le 2 juillet 2019.
La capitaine de l'équipe des Etats-Unis, Megan Rapinoe, à Lyon le 2 juillet 2019. (JOSE BRETON / NURPHOTO / AFP)

La finale de la Coupe du monde féminine de football a-t-elle moins de valeur que celles des hommes ? Samedi 6 juillet, la capitaine des Etats-Unis, Megan Rapinoe, a dénoncé un "manque de respect" de la Fifa pour le football féminin, en regrettant que la finale du Mondial féminin ait lieu le même jour que celles de la Copa America et de la Gold Cup, deux compétitions masculines.

"C'est une très mauvaise idée d'avoir trois finales le même jour. C'est la finale de la Coupe du monde. Je ne sais pas comment cela s'est produit. Ca me paraît incroyable. Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin", a-t-elle lancé à la veille du match contre les Pays-Bas.

Les championnes du monde en titre américaines affrontent les Néerlandaises dimanche à Lyon (17 heures). La finale de la Gold Cup, un tournoi qui regroupe les pays d'Amérique du Nord, Centrale et des Caraïbes, opposera elle les Etats-Unis au Mexique. Quant à la finale de la Copa America (Amérique du Sud), elle mettra aux prises le Brésil, pays organisateur, au Pérou.