Cet article date de plus de huit ans.

Furlan valide le report de Troyes-Bordeaux

L'entraîneur de Troyes Jean-Marc Furlan a qualifié de "sage" la décision de reporter la demi-finale de Coupe de France contre Bordeaux, en raison des risques d'inondation dans la région.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Nous nous attendions à ce que le match soit reporté. Dès lundi soir, nous étions informés des très forts risques d'inondation autour du stade car la  Seine coule juste derrière l'une de nos tribunes", a-t-il déclaré à un correspondant de l'AFP. "Cela posait d'importants problèmes de sécurité pour nos supporteurs, pour tous les gens qui vont se déplacer, qui viendraient au stade sans savoir s'ils pourraient retrouver leur voiture après le match", a-t-il ajouté.

"Une sage décision"

"Dans ces conditions on va dire que l'aspect sportif est secondaire et que la priorité était la prudence. Le maire a pris une sage décision, en accord avec les autorités préfectorales, car depuis hier les eaux ont encore monté et  il y a des craintes d'un pic de crue ce (mardi) soir entre 22 h et minuit.  C'est comme ça, on n'a aucune maîtrise sur ce genre de situation. Cela ne change rien à notre préparation, on va s'adapter, comme on sait le faire", a conclu l'entraîneur de l'ESTAC.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.