Coupe de France : Monaco élimine Lyon dans un match sous haute tension

Monaco rejoint le dernier carré de la Coupe de France après un match marqué par de nombreux cartons contre Lyon (0-2).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Au coude à coude en Ligue 1, Lyon et Monaco se retrouvaient ce mercredi 21 avril en quart de finale de Coupe de France. Après un match tendu, ce sont les Monégasques, très efficaces, qui se sont imposés pour rejoindre le dernier carré (0-2). Stéphanie Frappart, au sifflet ce soir, a eu beaucoup de travail.

Un carton jaune dès la douzième seconde… le ton était donné dès le début de la rencontre, entre concurrents pour la Ligue des champions et le titre en Ligue 1. Volland, coupable d’un mauvais coup sur Paqueta était le premier averti. Il n’a ensuite fallu attendre que sept minutes pour que Stéphanie Frappart distribue le deuxième carton de la rencontre, à la suite d’une intervention en retard de Diomandé sur Volland. Et deux minutes plus tard, Thiago Mendes héritait également de sa biscotte pour une faute sur Tchouaméni.

Un début de match sous tension sur le terrain, mais aussi sur les bancs. Passablement énervé par les décisions arbitrales, Rudi Garcia a rapidement été envoyé en tribune par Stéphanie Frappart, à la 23e minute.

Après ce début de match tendu, les Lyonnais ont pris d’assaut le but gardé par Majecki, sauvé à deux reprises par ses poteaux (31e et 33e minutes) puis par sa barre transversale face à Caqueret (35e). A la mi-temps, les Monégasques, qui ne se sont procurés aucune occasion, pouvaient s’estimer heureux de ne pas être menés.

Exclusion de Diomandé et pénalty pour Monaco

Au retour des vestiaires, les hommes de Niko Kovac ont subi une nouvelle alerte quand Cornet, parti seul en contre depuis la ligne médiane, était signalé hors-jeux pour quelques centimètres alors qu’il avait trompé Majecki. Mais sur l’action suivante, Stéphanie Frappart indiquait le point de penalty en faveur des Monégasques, et distribuait un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion, à Diomandé, pour un pied haut, dans la surface, face à Ballo-Touré. Un penalty transformé, par Wissam Ben Yedder (53e).

A peine une minute plus tard, les esprits s’échauffaient de nouveau, alors que Ballo-Touré, qui réclamait encore un penalty, est venu bousculer Lucas Paqueta. Le latéral a alors hérité d’un carton jaune, tout comme De Sciglio pour sa participation dans l’échauffourée, et Niko Kovac, le coach monégasque.

Brillants d’efficacité, les Monégasques ont ensuite creusé l’écart, grâce à une frappe sous la barre de Volland (62e). Puis Memphis Depay a reçu le neuvième et dernier carton jaune de la rencontre. Profitant de sa supériorité numérique, le club de la Principauté n’a ensuite plus concédé de réelles occasions, et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de France. Les Monégasques connaîtront leurs adversaires après le tirage au sort ce dimanche, à suivre en direct dans Stade 2, sur France 3, à partir de 20h05. Monaco et Lyon se retrouveront en championnat, le dimanche 2 mai, au stade Louis-II.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.