Coupe de France : les premiers scalps en Ligue 1 sont tombés

Mais l'OM et Lille n'ont pas fait de détail face au Red Star et Chantilly.

La joie des joueurs bastiais (L2) qui ont sorti les Sochaliens (L1) de la Coupe de France 4-1 à Bastia, le 7 janvier 2012.
La joie des joueurs bastiais (L2) qui ont sorti les Sochaliens (L1) de la Coupe de France 4-1 à Bastia, le 7 janvier 2012. (GERARD BALDOCCHI / MAXPPP)

Les 32e de finale de la Coupe de France, qui se poursuivent dimanche, ont offert leur habituel lot de surprises samedi: les "petits" ont prélevé quelques scalps de L1, ceux de Brest, Lorient, Caen et Sochaux, tombés contre plus modestes.

A noter aussi que le leader de L2, Clermont, a succombé aux tirs au but (5-3; 0-0 a.p.) contre Orléans (National) entraîné par Yann Lachuer, ancien joueur emblématique d'Auxerre.

Chronologiquement, le titre peu glorieux et peu enviable de première équipe de Ligue 1 à tomber en 32e de finale en 2012 est revenu samedi conjointement à Brest, giflé (2-0) par Niort (National), et à Lorient piégé (4-3) par Le Havre (Ligue 2).

Ces représentants de l'élite (la L1 entre en lice en 32e) ne sont pas restés longtemps seuls au placard, rejoints en soirée par Sochaux (L1), humilié (4-1) par Bastia (L2) et Caen, giflé à domicile (4-2 après prolongation) par Troyes (L2).

Dans le match "vedette" de la soirée, au Stade de France, Marseille (L1) a fait valoir son rang en éliminant (5-0) le Red Star (National) de Steve Marlet.

Le tenant du titre, Lille (L1), a suivi son régime de favori et donné une belle indigestion (6-0) à Chantilly (DH).

Il y avait aussi des matches entre pensionnaires de L1. Rennes a ainsi corrigé Nancy 3 à 0, Bordeaux a eu besoin des tirs au but pour sortir Saint-Etienne dans le Forez (1-1, 4-2 tab). Les Girondins ont raté un penalty à la 90e avant de se faire rejoindre à la 94e.

Chambly y a cru

Les amateurs Chambly, club de l'Oise (CFA2) ont eux longtemps cru à leur rêve, ne s'inclinant qu'en toute fin de prolongation contre un club de L1, Auxerre (1-0). Dudka a marqué pour l'AJA à la 116e sur penalty... Le coup est passé près!

Heureusement que l'histoire se finit bien pour l'AJA car l'ambiance était tendue à Auxerre avant ce match. Le journal L'Equipe rapporte des propos cinglants de l'entraîneur Laurent Fournier sur ses joueurs après une séance d'entraînement indolente: "Ce sont des touristes. Ils ont joué six matches de Ligue des champions (la saison passée) et ils se prennent pour des champions du monde."

Chambly n'a donc pas connu le bonheur d'autres "petits poucets" qui se sont fait plaisir samedi. Limoges (CFA2) a ainsi battu Boulogne (L2) 1 à 0. Et Sablé-sur-Sarthe (CFA2) est venu à bout de Sedan (L2) aux tirs au but (4 à 2; 3-3 a.p).

Samedi, les professionnels de Nice (L1) ont en revanche mis fin à l'aventure de Marck (CFA2), battu 2 à 0. Ce match à Calais n'était pas qu'une histoire de football. En toile de fond, il y avait le sombre tableau social de SeaFrance, compagnie de ferries transmanche, menacée de liquidation.

Dimanche, outre un derby inédit entre voisins, Lyon-La Duchère (CFA) contre Lyon (L1), tous les regards se tourneront vers les amateurs bretons de Locminé (CFA2) qui "recevront" à Lorient le Paris SG (L1) de Carlo Ancelotti, pour le premier match officiel en France de l'entraîneur italien aux deux Ligues des Champions.

Le tirage au sort des 16e de finale de la Coupe de France (week-end des 21 et 22 janvier) aura lieu dimanche soir.