Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Crise à la Fifa : Platini, "dépité et écœuré", demande la démission de Blatter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Corruption à la Fifa : Platini: "dépité, écœuré" demande à Blatter de démissionner
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Michel Platini, président de l'UEFA, a demandé à Joseph Blatter, actuel président de la Fifa, de démissionner. C'est ce qu'il a affirmé devant la presse, à Zurich (Suisse), jeudi.

Michel Platini, président de l'UEFA, confirme avoir demandé à Joseph Blatter, actuel président de la Fifa"de démissionner". C'est ce qu'il a affirmé lors d'une conférence de presse à Zurich (Suisse), jeudi 28 mai, veille de la désignation du président de la Fifa.

>> Suivez notre direct sur la crise à la Fifa

Joseph Blatter, qui préside depuis seize ans l'organisme qui gère le football mondial, est de nouveau candidat à ce poste, lors de l'élection qui doit se tenir demain. Et ce alors qu'un vaste coup de filet de la justice américaine a été mené. En Suisse, une enquête a également été diligentée par la justice sur les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 (Russie) et 2022 (Qatar).

"Les Européens vont voter pour le prince Ali"

"Moi qui aime la Fifa, moi qui ait une grande admiration de la Fifa, moi qui suis cela depuis quelques années, je suis dépité, je suis écœuré et j'en ai marre, enough is enough, trop c'est trop", a lancé Michel Platini devant les journalistes, en début de conférence.

A l'issue d'une rencontre avec Sepp Blatter, Michel Platini confie lui avoir demandé de quitter la Fifa, de ne plus se présenter au poste de président : "Je lui ai demandé de démissionner, assez c'est assez. Sepp m'a écouté, mais il m'a dit : 'C'est trop tard.' C'est dommage." Michel Platini a déclaré "qu'une très, très grande majorité des associations européennes [de football] va voter pour le prince Ali." Le Jordanien Ali Bin Hussein est le challenger du président sortant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.