Cet article date de plus de six ans.

Scandale de corruption à la Fifa : Nike se défend d'être impliqué

Sans être nommément citée, la marque à la virgule est dans le collimateur des autorités américaines qui enquêtent sur la plus haute instance du football.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des chaussures de football de la marque Nike, aux pieds du footballeur brésilien Neymar, le 4 juillet 2014. (KIERAN MCMANUS / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP)

"Nous avons coopéré et continuerons de coopérer avec les autorités." L'équipementier américain Nike, un des sponsors de la Fédération internationale de football association (Fifa) et de la fédération brésilienne, affirme, mercredi 27 mai, avoir collaboré avec les autorités américaines qui enquêtent sur la plus haute instance du football. Sept responsables de la Fifa sont soupçonnés de corruption, notamment pour le Mondial 2010.

Selon le département de la Justice américain, "certains faits répréhensibles sont liés à la sollicitation et à la réception de pots-de-vin et de dessous-de-table en connexion avec le sponsoring de la fédération brésilienne de football (CBF) par un important équipementier sportif américain, à la sélection du pays hôte de la Coupe du monde 2010 et à l'élection du président de la Fifa en 2011". Nike n'est pas nommément cité par les autorités américaines, mais il est le sponsor officiel de l'équipe brésilienne de football, et il est donc implicitement désigné.

"Nike croit en l'éthique"

"Le jeu nous importe passionnément et [nous] sommes inquiets de ces sérieuses accusations", a encore réagi la marque à la virgule. Et de poursuivre : "Nike croit en l'éthique et au fair-play aussi bien en affaires que dans le sport et est fortement opposé à toute forme de manipulation ou de corruption."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.