Cet article date de plus de six ans.

Scandale à la Fifa : la France a voté Blatter, par la voix de Noël Le Graët

Le président de la Fédération française de football a apporté son soutien Sepp Blatter pour un cinquième mandat à la tête de la Fifa, au terme d'une semaine marquée par les affaires de corruption.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, le 16 mai 2015, à Jœuf (Meurthe-et-Moselle).  (FREDERICK FLORIN / AFP)

On peut faire partie de l'UEFA de Michel Platini et ne pas s'élever contre Sepp Blatter. Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a déclaré avoir voté pour Sepp Blatter, reconduit vendredi 29 mai à un cinquième mandat à la présidence de la Fifa, au terme d'une semaine marquée par les affaires de corruption.

"J'ai voté Blatter. Pour moi, entre lui et le prince Ali, il était la meilleure solution", explique le dirigeant de la FFF, à L'Equipe samedi. "Je pense que la Fifa, avec ses nouveaux dirigeants [au comité exécutif], dont de très bons issus de l'UEFA, va être costaude", continue Le Graët.  "Je pense que l'Europe de l'Ouest s'est déchaînée un peu trop, à mon sens, contre Blatter. Jusqu'à preuve du contraire, dans les affaires dont on parle, l'argent n'est pas sorti des caisses de la Fifa", s'est justifié le président de la FFF, à propos de la fronde de l'UEFA, seule confédération à avoir appelé à voter contre Sepp Blatter.

La semaine de la réélection de Sepp Blatter à la Fifa a été plus qu'agitée sur fond de scandale planétaire de corruption ébranlant l'instance suprême du foot. Le président de l'UEFA Michel Platini avait demandé jeudi à Blatter de démissionner, ce que le Suisse avait refusé. Une fois réélu, Sepp Blatter a dénoncé une "haine, venue non pas seulement d'une personne à l'UEFA, mais d'une organisation, l'UEFA, qui n'a pas compris qu'en [1998] je suis devenu président".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.