Fifa : Platini reconnaît "un montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la Fifa"

Une perquisition est menée, vendredi, au bureau du président de la Fifa, à Zurich. Michel Platini a été, lui, interrogé par la justice suisse, "en qualité de personne appelée à donner renseignements".

Le président de l\'UEFA Michel Platini, à Monaco, le 28 août 2015.
Le président de l'UEFA Michel Platini, à Monaco, le 28 août 2015. ( ERIC GAILLARD / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Le parquet confédéral suisse a annoncé l'ouverture d'une enquête pénale contre Sepp Blatter, le président démissionnaire de la Fifa, vendredi 23 septembre, "pour soupçon de gestion déloyale et subsidiairement abus de confiance", précise un communiqué. Des enquêtes pour des soupçons de corruption au sein de la Fédération internationale de football ont déjà été ouvertes par les justices américaine et suisse.

Joseph Blatter est également soupçonné d'"un paiement déloyal" de deux millions de francs suisses (1,8 million d'euros) en faveur de Michel Platini, président de l'UEFA. Ce dernier a fourni des éléments de preuve aux enquêteurs chargés du dossier, selon une source judiciaire suisse. Il reconnaît "un montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la Fifa".

Une perquisition a été menée au bureau du président démissionnaire de la Fifa, à Zurich (Suisse). Des documents ont été saisis, annonce le procureur. La Fédération internationale du football confirme que des auditions ont été menées au siège, et que des dossiers ont été emportés.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FIFA

23h04 : Si vous n'aviez pas le nez dans l'actualité aujourd'hui, il y a fort à parier que vous soyez un peu perdu au sujet des nouveaux ennuis judiciaires de Sepp Blatter, président démissionnaire de la Fifa, qui pourraient éclabousser Michel Platini. Ca tombe bien ! Nous vous expliquons ce que la justice suisse lui reproche.








21h53 : "Nous avons la chance d'avoir Michel Platini, qui est un grand dirigeant sportif. Je lui fais entièrement confiance."




Le Premier ministre Manuel Valls apporte au micro de France info son soutien à Michel Platini, que Sepp Blatter tente d'entraîner dans sa chute. Pour rappel, voici l'affaire qui oppose les deux hommes et qui pourrait compromettre les ambitions du Français à la tête de la Fifa, dont Blatter a démissionné en juin.

21h30 : @mjpt : La justice suisse reproche à Joseph Blatter un paiement déloyal d'1,83 million d'euros en faveur de Michel Platini, au préjudice de la Fifa. Le paiement aurait eu lieu en février 2011, pour un travail effectué par Platini entre 1999 et 2002. Je vous conseille de lire cet article pour y voir plus clair !

21h29 : Quel montant pour quelle prestation, Platini ?

20h06 : Michel Platini, accusé d'avoir reçu un "paiement déloyal" de la part de Joseph Blatter, évoque "un montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la Fifa". "Je suis content d'avoir pu éclaircir ce point avec les autorités", ajoute le président de l'UEFA dans un communiqué.

20h00 : Michel Platini reconnaît "un montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la Fifa".

17h40 : Un des avocats de Sepp Blatter assure qu'il coopérera avec les autorités suisses dans l'enquête qui le vise.

17h34 : Ça se complique pour Sepp Blatter : alors que la justice suisse a ouvert une enquête contre le président de la Fifa pour "soupçon de gestion déloyale et, subsidiairement, abus de confiance", l'Equipe explique que ce premier chef d'accusation est passible de cinq ans de prison, et le second de dix ans.

17h03 : Outre ce paiement à Michel Platini, le ministère public suisse "soupçonne Joseph Blatter d'avoir signé un contrat défavorable à la Fifa avec l'Union caribéenne de football", et aurait agi de manière contraire aux intérêts de la Fédération internationale de football. Le président de l'Union caribéenne de football, Jack Warner, a déjà été emporté dans le scandale de corruption.

16h47 : Entre 1999 et 2002, Michel Platini était "conseiller spécial" auprès de Sepp Blatter, rappelle cet article de France Football.

16h59 : Michel Platini a été interrogé par la justice suisse, "en qualité de personne appelée à donner renseignements". Sepp Blatter, lui, a été entendu, aujourd'hui, en tant que prévenu. Lors de la perquisition de son bureau, des documents ont été saisis.

16h45 : L'intégralité du communiqué de la justice suisse est disponible en Français.

16h45 : Selon le ministère public suisse, ce paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d'euros) à Michel Platini aurait été effectué en février 2011, et se serait fait "au détriment de la Fifa", "prétendument pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002".

16h43 : Sepp Blatter est soupçonné d'un "paiement déloyal" de 2 millions de francs suisses en faveur de Michel Platini.

16h43 : Une perquisition est en cours dans le bureau de Sepp Blatter, au siège de la Fifa à Zurich, annonce la justice suisse. Ce qui explique l'annulation surprise de la conférence de presse qu'il devait tenir à 15 heures.

16h42 : La Suisse ouvre une procédure pénale contre le patron de la Fifa, Sepp Blatter, pour "soupçon de gestion déloyale et subsidiairement abus de confiance".

15h25 : La Fifa a quand même fait une annonce savoureuse : le prochain comité exécutif, en décembre, ne se tiendra finalement pas au Japon, mais à Zurich, au siège suisse de l'organisation. Pour les journalistes anglo-saxons qui connaissent bien le dossier, c'est une façon pour un certain nombre de responsables concernés par l'affaire du scandale de la corruption présumée à la Fifa d'éviter une éventuelle extradition.

15h22 : Que se passe-t-il à la Fifa ? Son président démissionnaire, Sepp Blatter, devait tenir une conférence de presse à 15 heures, sa première depuis que son bras droit Jérôme Valcke a été relevé de ses fonctions. Mais celle-ci vient d'être annulée à la surprise générale.