Affaire Galtier : "Ca fait plus de 35 ans qu'il est dans le football de haut niveau, je n'avais jamais entendu parler de ça", s'étonne Franck Haise, le coach de Lens

A deux jours du choc entre le Paris Saint-Germain et Lens, à l'occasion de la 31e journée de Ligue 1, l'entraîneur lensois a réagi à l'affaire qui secoue l'entraîneur parisien, jeudi, en conférence de presse.
Article rédigé par franceinfo: sport, Robin Joanchicoy
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Christophe Galtier et Franck Haise, lors d'un match entre Nice et Lens, le 22 décembre 2021. (MAXPPP)

Au lendemain des dénégations de l'avocat de Christophe Galtier à la suite d'accusations de propos racistes que son client aurait tenus lors de son passage sur le banc de Nice la saison dernière, Franck Haise, l'entraîneur de Lens, a été interrogé sur cette affaire en conférence de presse, jeudi 13 avril. A deux jours de croiser son homologue du PSG au Parc des Princes pour le choc de la 31e journée de Ligue 1, samedi, il a appelé, comme d'autres, à la patience.  

"Ce que je sais et ce que je lis, c'est qu'il y a deux versions qui s'affrontent. C'est la première chose", souligne Franck Haise. Christophe Galtier, cela fait plus de 35 ans qu'il est dans le football de haut niveau. Moi qui y suis aussi depuis longtemps, je n'avais jamais entendu parler de ça." Avant de rappeler : "Le sport et le football en particulier, c'est un lieu d'union, de mixité sociale, culturelle et religieuse, d'ouverture, de tolérance et ça doit le rester."

Jean-Michel Aulas se dit "choqué et peiné"

Une position que d'autres ont adoptée. Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui a côtoyé le technicien lorsqu'il était adjoint d'Alain Perrin en 2007-2008, s'est déclaré "très choqué et très peiné pour Christophe", à sa sortie du siège de la FFF.

Dans un communiqué publié sur son compte Instagram, l'attaquant turc Burak Yilmaz le décrit comme "un entraîneur et une personne fantastique", qui n'a jamais eu de "comportement négatif" à cause de sa religion ou de sa nationalité durant leur passage à Lille.

L'entraîneur du Stade rennais, Bruno Genesio, ami de Christophe Galtier, n'a pas pu échapper à une question sur la polémique. "Ce que je peux dire, c'est que je connais bien Christophe. Si des gens sortent des choses comme ça, il faut qu'ils en parlent. Tout ce que j'ai à dire, c'est que je ne l'ai jamais entendu tenir ce genre de propos, ni en privé, ni avec d'autres gens."

Christophe Galtier va porter plainte

L'entraîneur du Paris Saint-Germain a contesté "avec la plus grande fermeté" les accusations portées contre lui, par la voix de son avocat qui a envoyé un communiqué à l'AFP mercredi. Il a été placé sous protection privée par son club.

Christophe Galtier est attendu en conférence de presse vendredi 14 avril avant le match face à Lens. Il aura l'occasion de s'exprimer pour la première fois de vive voix sur cette affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.