Cet article date de plus de deux ans.

CAN 2022 : la Côte d'Ivoire perd son gardien Sylvain Gbohouo, suspendu pour dopage

À la veille de son entrée en lice dans la compétition, la Côte d'Ivoire a appris la suspension de son gardien Sylvain Gbohouo.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Sylvain Gbohouo lors d'un match de la CAN avec la Côte d'Ivoire face à l'Algérie, le 11 juillet 2019 (GIUSEPPE CACACE / AFP)

La Côte d'Ivoire a perdu son gardien de but Sylvain Gbohouo (65 sélections), suspendu pour dopage, à 24 heures de son premier match de la CAN contre la Guinée équatoriale à Douala, a annoncé mardi la Fédération ivoirienne de football.

Un porte-parole de la FIFA a confirmé à l'AFP que le joueur avait été "suspendu provisoirement pour dopage". Lors d'une conférence de presse, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, le Français Patrice Beaumelle, a expliqué que Gbohouo, 33 ans, avait été testé positif en novembre après la défaite (1-0) contre le Cameroun en éliminatoire du Mondial 2022.

Un traitement opthalmologique à l'origine du test positif ?

L'entraîneur a évoqué un traitement ophtalmologique pris par Gbohouo sans faire formellement le lien avec le contrôle positif. Gbohouo est le gardien numéro 1 des "Éléphants", qui font partie des favoris de la CAN. En 2015, lors de l'édition de la CAN remportée par les Ivoiriens, il avait participé à tous les matchs, sauf à la finale contre le Ghana.

Alors que la suspension pesait sur le dos de Gbohouo, Patrice Beaumelle avait retenu quatre gardiens dans sa liste pour la CAN. Le sélectionneur français aura ainsi le choix entre les expérimentés Badra Ali Sangaré (35 ans, 17 sélections) et Abdoul Karim Cissé (36 ans, 6 sélections) et le novice Eliezer Ira Tape (24 ans, 0 sélection) pour remplacer Gbohouo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.