Cet article date de plus de cinq ans.

Le Bayern savait depuis deux semaines pour Guardiola

L'entraîneur Pep Guardiola a informé la direction du Bayern Munich de sa décision de quitter le club à la fin de la saison il y a deux semaines et s'en "est presque excusé", a révélé lundi le président du club bavarois.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Lors de la fête de Noël du club, il y a deux semaines, il est venu vers  moi. Il m'a dit qu'il cherchait un nouveau défi et s'en est presque excusé",  explique Karl-Heinz Rummenigge dans le quotidien allemand Bild. "Manifestement  c'était difficile pour lui." M. Rummenigge indique également qu'il "croit savoir" quelle sera la  prochaine destination du Catalan âgé de 44 ans, mais le dirigeant "souhaite en  laisser l'annonce" à Guardiola "ou à son nouvel employeur".

Le club champion d'automne a annoncé dimanche que Pep Guardiola, après  trois ans sur le banc munichois, quitterait la Bavière à la fin de la saison et  serait remplacé par l'Italien Carlo Ancelotti. Le patron du club munichois raconte également avoir senti "à la fin  septembre" qu'il serait difficile de garder l'Espagnol dans ses rangs. "Tout à  coup, j'ai entendu des allusions qu'il fallait interpréter. Mais nous n'avons  pas voulu les relever et nous voulions lui laisser du temps pour qu'il prenne  une décision dans le calme", poursuit-il. M. Rummenigge avait ouvert la porte à un départ de M. Guardiola récemment,  en lâchant que "personne au monde" n'était irremplaçable. Interrogé sur les qualités de M. Ancelotti (56 ans), il met en avant le  fait qu'il est "un expert calme et équilibré qui sait gérer les stars et fait  pratiquer à ses joueurs un football varié". "La moitié de l'Europe le voulait", juge-t-il à propos des difficultés  rencontrées pour faire venir l'ancien entraîneur du Real Madrid en terre  bavaroise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.