Bundesliga : Marcus Thuram mis à l'amende par le Borussia Mönchengladbach

Expulsé ce samedi après avoir craché sur un adversaire, Marcus Thuram va être sanctionné par son club. Le Borussia Mönchengladbach va lui retenir un mois de salaire et le reverser à une association caritative, en attendant de connaître la sanction que prononcera la Fédération allemande de football.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Marcus Thuram a perdu ses nerfs contre Hoffenheim. (MARIUS BECKER / POOL)

"Nous connaissons Marcus et son environnement depuis bientôt deux ans, ce qu'il s'est passé hier ne lui correspond pas du tout. Marcus a commis une grosse faute, pour laquelle il sera sanctionné. Il reste l'homme que nous connaissons et nous ne l'abandonnerons pas". Ce dimanche, Max Eberl, le directeur sportif du Borussia Mönchengladbach a annoncé que son attaquant Marcus Thuram serait sanctionné d'une amende d'un mois de salaire après son crachat au visage de Stefan Posch, lors de la défaite contre Hoffenheim la veille (1-2). Le montant (estimé entre 150 000 et 300 000 euros) sera reversé à "une cause à vocation sociale".

"Il a accepté la sanction et a de lui-même proposé de s'engager socialement", a ajouté Eberl. La veille, quelques heures après les faits, Thuram présentait ses excuses sur les réseaux sociaux :  "Aujourd'hui quelque chose qui n'est pas dans mon caractère s'est produit et ne devra plus se reproduire. J'ai réagi de la mauvaise manière face à un adversaire et quelque chose s'est passé de manière accidentelle et pas intentionnelle. Je présente mes excuses à tout le monde, à Stefan Posch, à mes adversaires, à mes coéquipiers, à ma famille et tous ceux qui ont vu ma réaction. Bien sûr, j'accepte toutes les conséquences de mon comportement".

En attendant le verdict des instances du foot allemand

S'il y a une légère contradiction dans la communication de l'attaquant, présentant ses excuses en dépit d'un acte décrit comme "accidentel", Max Eberl ne veut pas accabler son joueur. Ce sentiment est partagé par l'entraîneur Marco Rose, même s'il affirme que Thuram a "pénalisé l'équipe" et que, pour lui, "cela n'a rien à faire" sur un terrain. "Marcus est une bonne personne, réfléchie et a été bien élevé. Il a perdu le contrôle de ses émotions, c'est la seule explication que je vois", a développé le coach allemand qui, comme l'intéressé, attend de connaître la nature de la suspension à venir de son joueur.

Car, au-delà de l'amende infligée par son club, le cas Marcus Thuram va être étudié par la commission de la Fédération allemande de football. Expulsé après avoir reçu un carton rouge direct contre Hoffenheim ce samedi, l'international français risque une suspension sportive beaucoup plus longue, en partie à cause du contexte sanitaire. Une suspension qui ne le privera pas, dans tous les cas, d'une participation aux huitièmes de finale de la Ligue des champions en février prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.