Ballon d’or 2021 : Alexia Putellas, légende du Barça et de la sélection espagnole à seulement 27 ans

La joueuse catalane a remporté, lundi, le troisième Ballon d’or féminin de l’histoire, une première pour une joueuse du FC Barcelone.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Alexia Putellas pose avec le trophée du Ballon d'or féminin, au théâtre du Châtelet à Paris, le 29 novembre 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Elle succède à Ada Hegerberg et Megan Rapinoe, et devient la première Espagnole à recevoir un Ballon d’or depuis Luis Suarez en 1960. Lundi 29 novembre, Alexia Putellas, joueuse la plus capée de la sélection espagnole féminine, a marqué un peu plus l’histoire du football hispanique. Capitaine du Barça, elle est désormais une source d’inspiration pour les jeunes filles, et même les jeunes garçons, qui rêvent du même destin.

Capitaine, Alexia Putellas en avait déjà l’âme toute petite dans la cour de récréation : "À l’école, c’est moi qui formais les équipes. Soit je choisissais mes partenaires, soit j’étais choisie en première", racontait-elle au journal El Pais en 2014. Pourtant issue d'une famille fan de basket, la jeune Catalane de naissance se passionne pour le football dès l’âge de six ans, et se rend régulièrement au Camp Nou pour supporter le Barça. Sans le savoir, elle deviendra des années plus tard la première buteuse du club en match officiel dans cette enceinte.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alexia Putellas (@alexiaps94)

Refoulée du Barça avant d'en devenir une star

Si à 27 ans, Alexia Putellas est déjà devenue une légende du Barça, avec plus de 350 matchs et plus de 150 buts sous le maillot blaugrana, son histoire avec le club barcelonais aurait pu rester un échec. En 2005, à l’âge de 11 ans, après plusieurs années passées dans les équipes de jeunes de Sabadell, elle avait rejoint la section féminine du FC Barcelone, mais n’avait pas été conservée, car ses formateurs ne la trouvaient pas au niveau. Après avoir rebondi à l’Espanyol, où elle a disputé ses premières minutes en Liga, puis à Levante, où elle a inscrit 15 buts en une saison, elle a finalement tapé à nouveau dans l’oeil des recruteurs barcelonais qui l’ont attirée pour renforcer leur équipe première en 2012.

Avec le Barça, Alexia Putellas a connu la professionnalisation de la section féminine, en 2015, et a donc abandonné ses études d’administration et de direction d’entreprise pour se concentrer sur le football. Cette même année, son talent éclate au grand jour puisqu’elle inscrit 20 buts en 37 rencontres. Depuis, la milieu de terrain est chaque année l’un des éléments les plus décisifs de son équipe. L’histoire pourrait continuer de s’écrire puisqu’elle a prolongé son contrat avec le FC Barcelone jusqu’en 2024.

Une source d'inspiration pour les jeunes Espagnols

Capitaine du meilleur Barça de l’histoire, auteur du triplé Liga - Coupe de la Reine - Ligue des champions la saison dernière, Alexia Putellas a fait ses preuves et inspire les prochaines générations de footballeurs et footballeuses. En juin dernier, la joueuse a sorti une série de livres pour enfants, intitulée Alexia Superfutbolista, et désormais, ses maillots s’arrachent dans les boutiques officielles du FCB : "Il y a 15 ans, les petites filles voulaient être Ronaldinho, et ces dernières années, leur idole était incontestablement Lionel Messi. Le maillot de Messi, dans toutes les tailles pour enfants, était le plus vendu. Mais il y a deux ou trois ans, une nouvelle tendance est apparue : les jeunes filles ont commencé à demander les maillots de joueuses, et surtout d’Alexia Putellas", racontaient des employés de ces boutiques à ESPN en septembre dernier.

Déjà auteure de 9 buts et 9 passes décisives en onze matchs de championnat cette saison, son succès dépasse les frontières de la Catalogne. Avec la sélection espagnole, elle est devenue, le 26 octobre dernier, la joueuse la plus capée de la Roja, avec 91 rencontres disputées. Son dévouement en équipe nationale n’est d’ailleurs plus à prouver: elle n’a pas prévu de trop fêter son Ballon d’or pour se concentrer sur le match qui l’attend, face à l’Ecosse, mardi soir, en éliminatoires de la Coupe du monde 2023.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ballon d'or 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.