Aulas et Labrune écopent d'un match de suspension

Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune sont supendus pour un match ferme et un match avec sursis par la LFP. Le président de l'OM et celui de l'OL sont sanctionnés pour leurs déclarations en marge du match Marseille-Lyon du 20 septembre.

(Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas © MaxPPP)

Dans un communiqué, la Ligue de Football Professionnel précise : "Après audition de MM. Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune, la Commission décide de les sanctionner de deux matchs de suspension dont un avec sursis de terrain, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 3 novembre."

Le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, ne sera donc pas à Gerland le 8 novembre pour le derby face à Saint-Etienne. De même, son homologue marseillais Vincent Labrune n'assistera pas à la réception de Nice au Vélodrome, le même jour.

Des incidents le 20 septembre

Le 20 septembre dernier, le match OM-OL avait été marqué par une interruption du jeu pendant une demi-heure. Des projectiles avaient été jetés sur la pelouse et un mannequin à l'effigie de l'ancien Marseillais Mathieu Valbuena avait été pendu dans les tribunes du Vélodrome. Les deux présidents, loin de calmer le jeu, s'étaient provoqué apr médias interposés.

Initialement convoqués le 15 octobre, leur audition avait finalement été reportée. Jean-Michel Aulas, convoqué à 17h30, est resté une demi-heure dans les locaux de la Ligue. Juste après, Vincent Labrune, lui, y a passé une heure et vingt minutes.