Cet article date de plus de six ans.

Au moins huit interpellations après la finale de la Coupe de France de football

Au moins huit personnes ont été interpellées au Stade de France samedi soir, après des incendies dans les tribunes, a révélé France Bleu Provence. Sur France Info, le commissaire chargé de la division nationale de lutte contre le hooliganisme promet des suites judiciaires.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Départ de feu dans les tribunes après la fin de la rencontre PSG/OM samedi © Maxppp)

Deux débuts d'incendie ont été observés dans la zone des supporters marseillais vers 23h, juste après le coup de sifflet final et la victoire du PSG face à l'OM (4-2). Huit personnes ont été interpellées, selon France Bleu Provence.

Plusieurs sièges ont été brûlés dans les tribunes des supporters marseillais. Un comportement "inadmissible ", a réagi dimanche sur France Info le commissaire Antoine Boutonnet qui dirige la division nationale de lutte contre le hooliganisme.

Il y aura des "suites judiciaires engagées ", a-t-il promis. "La vidéo-protection du stade sera analysée pour identifier les personnes qui en sont à l'origine et les groupes qui étaient positionnés dans la zone des départs de feu ", a averti le commissaire.

78.000 spectateurs ont assisté samedi soir à la finale de la Coupe de France, qui servait de répétition générale aux forces de l'ordre et de sécurité, alors que l'Euro commence le 10 juin. Une clôture opaque, haute de 2,50 mètres a d'ailleurs été inaugurée samedi, tout autour du stade.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.