Ligue 1 : Vainqueur d'un match fou à Monaco, Lyon revient dans la course à la Ligue des champions

Mené à la pause puis réduit à dix, l'Olympique Lyonnais a renversé le match (2-3) pour continuer à rêver de Ligue des champions.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Rayan Cherki, héros de l'OL à Monaco (VALERY HACHE / AFP)

Le choc de la 35e journée de Ligue 1 a tenu ses promesses. Alors que la Ligue des champions semblait s'éloigner, l'Olympique Lyonnais s'est imposé contre Monaco (2-3) dimanche 2 mai, au terme d'un match complètement fou. 

Menés puis réduits à dix, devant au score et rattrapés, les Lyonnais sont passés par toutes les émotions avant d'arracher la victoire sur un but de Rayan Cherki en fin de rencontre (89e). L'OL (70 points) revient à une longueur de Monaco (71) dans la course à la troisième place. Devant, le duo formé par Lille (76) et le PSG (75) s'échappe. 

Soirée dramatique à Lille, miracle à Monaco

Du cauchemar au rêve pour les Lyonnais. Le cauchemar, la défaite contre Lille (2-3), après avoir mené 2-0, et un podium alors à quatre longueurs. Presque un gouffre à quatre journées de la fin du championnat. Un revers à Monaco signifiait la fin du rêve de Ligue des champions. Et si la punition avait été tardive contre les Nordistes, avec deux buts en seconde période, elle a d'abord été fulgurante face à l'ASM.

Malgré une nouvelle entame de match réussie, l'OL a concédé l'ouverture du score sur la première véritable occasion monégasque. Un décrochage de Volland, un appui sur le côté avec Caio Henrique, puis une ouverture lumineuse de Ben Yedder vers son compère. Jason Denayer n'a pu suivre l'Allemand, parti battre Anthony Lopes (1-0, 25e). Tout juste revenu de l'infirmerie, le défenseur belge a dû céder sa place peu après (29e).

Depay, capitaine courage

Sonnés, les Lyonnais ont peiné à répondre, transformant les minutes jusqu'à la pause en un long calvaire. La deuxième période a vu enfin les Lyonnais se révolter. Par un exploit individuel d'abord, celui du capitaine Memphis Depay. Aux 20 mètres, le Néerlandais s'est glissé entre trois Lyonnais avant de frapper. Son tir, dévié par Guillermo Maripan, a surpris Benjamin Lecomte (1-1, 57e).

Le bel élan lyonnais aurait pu se briser après l'expulsion de Maxence Caqueret, pour un deuxième carton jaune (70e). Mais, quelques minutes plus tard, Memphis Depay trouvait à nouveau la faille en déposant un coup franc sur la tête de Marcelo (1-2, 77e).

Proche du coup parfait, l'OL a remis Monaco dans le match avec un penalty offert pour un coup de poing d'Anthony Lopes sur une sortie dans la surface. Ben Yedder en a profité pour inscrire son 100e but en Ligue 1, d'une superbe panenka (2-2, 86e). 

Cherki, héros tant attendu

La soirée était trop folle, trop riche en émotions pour se terminer sur un match nul. Attendu comme un futur grand de l'OL, le jeune Rayan Cherki (17 ans) a profité d'un centre en retrait pour maintenir Lyon dans la course au podium (2-3, 90e). Avec son point d'avance à trois journées de la fin, Monaco garde l'avantage. Mais, alors qu'il chassait le titre derrière Lille et Paris, le club du Rocher est désormais la proie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.