Cet article date de plus de huit ans.

Après un nul face au PSG, l'OL tacle l'arbitre

Avec ce match nul, Lyon a encore perdu du terrain sur les équipes en tête de la Ligue 1. Jean-Michel Aulas dénonce "des intérêts qui dépassent le foot".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Lyonnais Bafetimbi Gomis (à gauche) et le parisien Mamadou Sakho, lors de la rencontre OL-PSG (4-4) au stade Gerland à Lyon, samedi 25 février.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Jean-Michel Aulas s'indigne. A l'issue, samedi 25 février, du match à domicile face au Paris Saint-Germain (4-4), le président de l'Olympique Lyonnais a dénoncé un arbitrage en faveur du club parisien. 

 "Toutes les actions litigieuses ont été dans le même sens, s'est agacé Jean-Michel Aulas. Il y a eu dix ou douze occasions sur lesquelles il y a des erreurs. (...) Sur le plan des règles du jeu, je considère que Lyon a été désavantagé. Je ne sais pas pourquoi et je ne sais pas s'il y a des intérêts qui dépassent le cadre du football à court terme. Mais c'est dommage", a-t-il ajouté.

"Il y a une faute sur un joueur lyonnais qui doit être sifflée et qui ne l'est pas", a-t-il détaillé. Surtout, "comment peut-on siffler quatre minutes d'arrêt de jeu ? Il faudra qu'on m'explique, c'est impossible", s'est énervé le président de l'OL, lequel a encaissé un but de Guillaume Hoareau à la 94e minutes.

L'entraîneur lyonnais, Rémi Garde, lui a emboité le pas. Il s'en est pris directement à l'arbitre de la rencontre Freddy Fautrel, dans le couloir menant aux vestiaires. "Soyez honnête au moins. Calculez le nombre de changements. Il y en a combien ? Cela fait deux minutes trente, pas quatre", l'a-t-il interpellé.

L'OL s'éloigne du podium 

Avec ce match nul, Lyon a encore perdu du terrain sur les équipes en tête de la Ligue 1. Depuis le 21 décembre et la 19e journée, l'OL n'a récolté que cinq points sur 21 possibles. Seuls Auxerre, Lorient et Sochaux ont fait moins bien sur cette même période.

Ce n'est pas exactement un rythme de candidat au podium, a concédé Aulas : "Oui, quand on ne gagne pas, le podium s'éloigne. Les choses se compliquent." Lyon peut patr ailleurs poursuivre sa descente au classement si Marseille, qui se déplace à Brest, et Rennes qui reçoit Lille, marquent des points dans les dernières rencontres de cette 25e journée. Potentiellement, l'OL peut se retrouver septième au classement avec six points à rattraper sur l'actuel troisième, Lille.

Pour remonter la pente, il reste désormais 13 matchs de Ligue 1 à Lyon, mais aussi un huitième de finale retour de Ligue des champions, une finale de Coupe de la Ligue et un prochain quart de finale de la Coupe de France face à son bourreau de samedi soir, le PSG.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.