Cet article date de plus de douze ans.

Après l'Euro, après Blanc, la FFF se penche sur les Bleus

Le comité exécutif de la Fédération française de football doit se prononcer sur d'éventuelles sanctions envers certains joueurs de l'équipe de France, pour leur mauvais comportement. La Fédération pourrait également annoncer le nom du nouveau sélectionneur des Bleus.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Dans quelques heures, Noël le Graët, président de la Fédération
française de football, réunit son comité exécutif. Objectif : tirer le
bilan de la participation des Bleus à l'Euro 2012, et peut-être annoncer des
sanctions.  En cause, le comportement de
certains membres de l'équipe. Quatre joueurs sont particulièrement visés par l'éventuelle
ouverture d'une procédure disciplinaire : Hatem Ben Arfa, Yann M'Vila,
Jérémy Menez et Samir Nasri.

Si le comité exécutif de la FFF choisit d'ouvrir
une procédure disciplinaire, Nasri risque deux ans de suspension en équipe de
France, en raison de ses sorties vis-à-vis de journalistes présents à l'Euro. Sanction
jugée d'avance"ridicule et honteuse" par Michel Platini, président de l'UEFA.

Incertitude autour du remplacement de Laurent Blanc

Mais la plus grande inconnue de cet après-Euro, c'est la
succession de Laurent Blanc. La question devrait occuper l'essentiel
de cette réunion, après que le sélectionneur des Bleus a annoncé samedi dernier son souhait de ne pas être reconduit à la tête de l'équipe. La
fédération pourrait annoncer un
nom dès aujourd'hui. "Si ça ne se fait pas mardi (aujourd'hui), ça
ne traînera pas"
, affirme une source proche du dossier.

Le nom de Didier Deschamps était avancé jusqu'à hier, notamment après son départ de l'Olympique de Marseille. Mais l'ancien joueur, champion du monde en 1998, aurait décliné l'offre de Noël Le Graët. La FFF devrait donc s'intéresser à d'autres candidats.
Parmi eux Paul Le Guen, ancien entraîneur de l'Olympique Lyonnais et du Paris
Saint-Germain, fait figure de favori.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.