Feu vert au vote d'une motion de censure contre le président du Barça

L'opposition au président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu a réuni les soutiens suffisants pour déclencher le vote d'une motion de censure contre la direction du club, a annoncé mercredi l'initiateur de la fronde, l'homme d'affaires Jordi Farré.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Josep Maria Bartomeu  (LLUIS GENE / AFP)

Contesté depuis la déroute 8-2 face au Bayern Munich mi-août en quart de finale de Ligue des champions, Bartomeu avait vu les critiques contre lui redoubler quand la superstar du Barça, Lionel Messi, avait demandé son départ du club en raison de sa gestion. Le sextuple Ballon d'or a depuis fait marche arrière et accepté d'honorer sa dernière année de contrat avec le club catalan, mais Jordi Farré avait proposé cette motion de censure dès le lendemain de sa demande de transfert.

Farré : "Objectif atteint"

Après avoir recompté mercredi, 20.731 bulletins ont été obtenus en faveur de ce vote, au-delà des 16.521 nécessaires pour déclencher un référendum. "Objectif atteint! Merci à tous ceux qui ont rendu cela possible!", s'est félicité Farré sur son compte Twitter. Au moins 10% des socios doivent participer au référendum pour que le résultat de celui-ci soit validé, ce qui risque d'être difficile en raison des risques liés à la pandémie de Covid-19.

Candidat déclaré à la présidence du club, dont les prochaines élections sont prévues les 20 et 21 mars 2021, Jordi Farré a reçu dans sa démarche le soutien de deux autres candidats à la présidence du Barça, Victor Font et Lluis Fernandez Ala. "Je pense qu'il n'y aura pas de référendum et que Bartomeu et son équipe vont démissionner", a estimé Jordi Farré dans des déclarations à la presse. "Je les appelle à partir et à déclencher des élections anticipées au plus vite".

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.