F1 : Les Grands Prix des Amériques, du Mexique et du Brésil abandonnés cette année, remplacés par trois dates en Europe

Formula 1, qui gère la saison de Formule 1, a pris la décision de ne pas organiser les grands prix aux Etats-Unis, Mexique et Brésil, selon la BBC. Face à la pandémie de coronavirus qui sévit dans ces pays, l'annulation a prévalu. Les trois épreuves devaient avoir lieu respectivement les 23 et 30 octobre, ainsi que le 13 novembre. Ils sont remplacés dans le calendrier par trois dates en Europe : en Allemagne (Nürburgring le 11 octobre), Portugal (Portimao le 25 octobre) et Italie (Imola le 1er novembre).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ANTONIN VINCENT / DPPI MEDIA)

Ils sont dans le peloton de tête, et ils s'en seraient bien passés. Les Etats-Unis et le Brésil sont les deux pays qui comptent le plus de morts du Covid-19 dans le monde, suivis par la Grande-Bretagne et le Mexique. Le pays d'Amérique centrale a enregistré jeudi 8.438 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures, un chiffre record pour ce pays depuis le début de l'épidémie fin février, selon les chiffres communiqués par le secrétariat à la Santé. Face à cette pandémie galopante, les organisateurs de la Formule 1 ont décidé de ne pas tenter de maintenir les Grands Prix qui devaient avoir lieu dans ces pays, alors même que le prochain départ sera donné depuis Silverstone, en Grande-Bretagne, début août avec deux épreuves coup sur coup. 

Les GP des Amériques, du Mexique et du Brésil devaient avoir lieu respectivement le 23 octobre à Houston, le 30 à Mexico City et le 13 novembre à Sao Paulo. La F1 a donc décidé de les remplacer par trois dates européennes, à savoir le Nürburgring le 11 octobre, Portimao le 25 octobre et Imola le 1er novembre, alors que la dernière course prévue jusqu'à ce jour était en Russie le 27 septembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.