Euro de basket : la France se qualifie pour la finale en battant l'Espagne

Grâce à son succès après prolongation (75-72), la France a mis fin, vendredi, à une série de huit défaites consécutives contre l'Espagne. Les Bleus joueront la finale, dimanche, contre la Lituanie.

Nicolas Batum (à gauche) et Florent Piétrus (à droite) célèbrent la victoire de la France en demi-finale de l\'Euro de basket contre l\'Espagne, le 20 septembre 2013, à Ljubljana (Slovénie).
Nicolas Batum (à gauche) et Florent Piétrus (à droite) célèbrent la victoire de la France en demi-finale de l'Euro de basket contre l'Espagne, le 20 septembre 2013, à Ljubljana (Slovénie). ( MAXPPP)

"C'est la seule équipe qui nous a empêchés de réaliser nos rêves, ces trois dernières années." Le rêve de Nicolas Batum va peut-être pouvoir, enfin, se réaliser. La France a battu l'Espagne, vendredi 20 septembre, en demi-finale de l'Euro de basket (75-72), après prolongation, à Ljubljana (Slovénie). Elle met ainsi fin à une série de huit défaites consécutives contre les Espagnols. Les hommes de Vincent Collet ont désormais l'occasion de remporter un premier titre international, contre la Lituanie, dimanche.

"C'est une des plus grandes victoires du basket français de l'histoire", a réagi le meneur français Tony Parker (32 points). "Mais il ne faut pas se tromper d'objectif, on veut l'or", a-t-il tout de suite prévenu, avant de retourner au vestiaire. Un vestiaire où il a piqué une colère, à la mi-temps du match, alors que les Bleus étaient menés 34 à 20. Le joueur des Spurs était alors le seul à tenir le choc face aux doubles champions d'Europe en titre, auteur de 14 des 20 points français. "On avait peur", reconnaît-il.

"Il fallait que ça arrive un jour"

Au retour des vestiaires, après un 0/9 aux shoots à trois-points en première période, les Français ont retrouvé leur adresse à longue distance. Antoine Diot puis Mickaël Gelabale ont sonné la révolte, réduisant l'Espagne au silence. Point après point, toujours emmenés par "TP", les Bleus sont revenus à la hauteur de leurs démons, décrochant une prolongation (65-65) dans une ambiance irrespirable. Héroïque en défense et solide aux lancers francs, la France s'est même offert le luxe de breaker son adversaire dans les dernières secondes pour remporter cette victoire attendue depuis des années (75-72).

Les Bleus fêtent leur victoire contre l\'Espagne, le 20 septembre 2013, à Ljubljana (Slovénie).
Les Bleus fêtent leur victoire contre l'Espagne, le 20 septembre 2013, à Ljubljana (Slovénie). ( MAXPPP)

"La poignée de mains avec mon homologue espagnol a été savourée", a reconnu l'entraîneur français après le match, ravi de venir à bout de l'Espagne. La France a enfin griffé sa bête noire, "il fallait qu'on arrive à le faire un jour". Place désormais à la Lituanie, en finale. En phase de poules, les Lituaniens ont battu les Français (76-62). Mais pour leur cinquième finale internationale, les Bleus semblent prêts à prendre une nouvelle revanche et à remporter, enfin, le premier titre du basket masculin français.