Cet article date de plus de quatre ans.

Euro 2016 : L’Irlande a de quoi être verte !

Rattrapée sur un but contre son camp de Ciaran Clark, la République d’Irlande peut nourrir de gros regrets d’avoir concédé le nul 1-1 contre la Suède (Groupe E). Avec la Belgique et l’Italie contre autres adversaires, la qualification s’annonce difficile, même en tant que meilleur 3e.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Martin O’Neil a dû mal à s’en remettre. Les trois points étaient à la portée de son équipe face à une pâle équipe de Suède et quasiment une place en huitième de finale. « On a vraiment bien débuté », analysait le coach irlandais. « On aurait pu ouvrir le score sur deux ou trois occasions. » Portés par un public formidable, à l’opposé des hooligans anglais et russes, les Verts ont tout fait pour emballer ce match. Avec le cœur et un état d’esprit irréprochable. « On a vraiment bien joué, comme on le voulait, reprend O’Neil. On a dominé et marqué juste après la mi-temps. » Une réalisation somptueuse de Wes Hoolahan élu homme du match grâce à cette reprise au fond des filets. Le milieu offensif irlandais était sur un nuage après le match. « C’est le plus beau but de ma carrière, a indiqué le joueur qui évolue à Norwich City. Ca été un moment spécial. »

"On devrait avoir trois points au compteur"

Ce but a réveillé les Suédois qui, sans être géniaux, ont fini par égaliser sur un centre de Zlatan Ibrahimovic alors que les Irlandais commençaient à accuser le coup de tous leurs efforts. « Ils ont marqué à un moment où on a baissé de pied, explique O’Neil, fier de ses joueurs malgré tout. Certains joueurs ont fini très fatigué. On a essayé de gagner avec nos changements mais ça n’a pas fonctionné. » Le bilan est forcément négatif pour l’Irlande en vue de la qualification dans ce groupe E. « Je suis déçu car on devrait avoir trois points au compteur, ajoute-t-il. On n’en prend qu’un point mais on a joué avec le cœur. On va essayer de faire encore mieux dans les deux prochains matches. » Avec cet état d’esprit, rien n’est impossible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.