La Russie lance un avis de recherche contre un couple d'escrimeurs résidant aux Etats-Unis

Depuis mardi, le ministère de l'Intérieur russe reproche à Sergey et Violetta Bida d'avoir participé à un championnat américain d'escrime sans l'aval de leur pays.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Capture d'écran d'une interview de la BBC avec les escrimeurs Violetta et Sergey Bida publiée le 2 octobre 2023. (BBC)

La Russie a placé, mardi 26 décembre, sur la liste des personnes recherchées un couple d'escrimeurs à qui elle reproche d'avoir pris part au championnat américain sans l'accord de Moscou, alors que la participation des athlètes russes aux Jeux olympiques de Paris 2024 est en débat

Des fiches aux noms de Sergey Bida et de son épouse Violetta Bida, tous deux escrimeurs ayant quitté la Russie pour les Etats-Unis après le début de l'offensive russe en Ukraine, sont ainsi apparues sur la base de données du ministère de l'Intérieur russe pour les personnes recherchées. Des avis lancés "en vertu d'un article du code pénal", indique le ministère sans préciser les accusations portées contre le couple.

Une volonté de disputer les Jeux sous bannière américaine

Selon l'agence de presse publique TASS, les deux athlètes devaient demander l'autorisation des autorités sportives russes avant de participer au championnat américain. Mais, ces deux épéistes de premier plan - battu en individuel par le Français Romain Cannone à Tokyo, Sergey Bida est médaillé d'argent par équipes des derniers JO et Violetta Bida est vice-championne du monde par équipes 2019 -, n'ont pas quitté la Russie seulement pour une compétition. Ils résident en Californie et dispensent même des cours à l'Academy of Fencing Masters de San Francisco depuis cet été.

Le Comité international olympique a autorisé la semaine dernière les sportifs russes et bélarusses à participer aux Jeux de Paris 2024 (26 juillet-11 août), sous plusieurs conditions : sous bannière neutre, hors épreuves par équipes, s'ils n'ont pas activement soutenu l'offensive russe en Ukraine et s'ils ont franchi l'obstacle des qualifications. Dans un reportage de la BBC, mettant en lumière trois escrimeurs russes ayant quitté leur pays après l'invasion de l'Ukraine, Sergey Bida a toutefois annoncé le 2 octobre que son "plan" était de participer aux Jeux olympiques de Paris "avec les Etats-Unis".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.