Cet article date de plus de deux ans.

Escrime : les fleurettistes françaises vice-championnes d'Europe

Pas de troisième médaille d'or aux championnats d'Europe d'escrime 2019 pour la délégation française. Le quatuor Ysaora Tibus, Pauline Ranvier, Anita Blaze et Solène Butruille s'est incliné 45 touches à 32 face à la Russie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les fleurettistes françaises sont devenues vice-championnes d'Europe vendredi à Düsseldorf (Allemagne), apportant aux escrimeurs tricolores leur huitième médaille de la compétition (deux en or, trois en argent, trois en bronze), à la veille de la dernière journée.  Ysaora Tibus, en bronze en individuel mardi, Pauline Ranvier, Anita Blaze et Solène Butruille se sont inclinées en finale 45 touches à 32 contre la Russie de la championne olympique en titre Inna Deriglazova.
 

Les filles du fleuret français montent pour la troisième fois sur la deuxième marche du podium continental après 2012 et 2013, mais n'ont jamais réussi à décrocher l'or. Elles marquent surtout d'importants points pour la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, après avoir pris la 2e place de la première épreuve sélective, mi-mai.

La journée n'a pas eu du tout la même saveur pour les épéistes français, puisqu'ils se sont inclinés dès les 8es de finale contre l'Estonie. Yannick Borel, Romain Cannone, Ronan Gustin et Alex Fava ont du se contenter d'une décevante 11e place.

La dernière journée samedi sera consacrée aux épreuves par équipes à l'épée chez les dames et au sabre chez les messieurs. Deux occasions pour passer à la dizaine de podiums, un total jamais atteint par la France aux Championnats d'Europe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.